RIGAL-GOULARD, Sophie

S rigal goulard lionel lizet 200x300

Je suis  née en 67 dans le 67… Marquée par ces deux chiffres, je décide de suivre leur logique jusqu’au bout et je pars habiter dans le 13 ( 6 plus 7 faut-il le rappeler ?). Entre temps, je passe un bac scientifique et après un DEUG d’économie, je me marie et deviens institutrice. Après la naissance de mes deux enfants, Thomas et Pauline, je me mets à écrire des histoires. En 2000, mon premier récit est publié dans un « Moi Je Lis », aux éditions Milan. C’est pour moi le début d’une nouvelle aventure. En quelques années, plusieurs de mes récits verront le jour chez différents éditeurs comme Oskar, Flammarion, Rouge Safran, ou Casterman. Aujourd'hui, je collabore essentiellement avec les éditions Rageot avec lesquelles j'ai écrit ma série "quatre soeurs" ou " dix jours sans écrans" et "quinze jours sans réseau", entre autres. Je suis aujourd'hui une prof des écoles qui vient de fermer la porte de sa classe définitivement Je me consacre donc à plein temps à ma passion: écrire des histoires. Pour  étonner, émouvoir, attendrir. Pour faire réagir ou faire rêver. Pour faire rire ou faire pleurer. Un livre reste pour moi un voyage vers un ailleurs. C’est ce que je cherche à offrir à mes lecteurs. (prés. par l'auteure)

Actualité, livres de l'auteure... visitez sa page! (cliquez ici)

Rencontre avec Sophie Rigal-Goulard, à propos de "QUATRE SOEURS A TOKYO" Ed. Rageot

Rigal



- Quels sont les livres qui ont marqué votre enfance ?

- J’étais une très grande lectrice et je fréquentais les bibliothèques de façon assidue. En vrac je citerais les livres de la Comtesse de Ségur presque tous lus entre 8 et 9 ans, puis les livres de la bibliothèque verte ( les Fantomette Club des cinq Alice...) J’étais capable de lire des séries entières quand j’aimais un auteur... puis un peu plus tard j’ai dévoré tous les Arsène Lupin ( qui reviennent en force)!

J’ai un souvenir très ému de « mon bel oranger » lu quand j’avais 10/11 ans... Et de la trilogie de Pagnol que j’ai lue en CM2. J’ai le bonheur d’habiter aujourd’hui dans ce décor provençal!

 

- Seriez-vous venue à l’écriture si vous n’étiez pas devenue maman?

Je ne sais pas... C’est mon fils aîné grand fan d histoires qui m’a poussée à en inventer toujours plus... et à en écrire pour ne pas les oublier ! Donc il est vrai qu’être maman a été un déclencheur, c’est clair !

 

- Vous avez de nombreux lecteurs : avez-vous été surprise ou inspirée par leurs remarques ou demandes ?

Surprise oui parfois, mais toujours aussi heureuse de voir l’engouement que peuvent susciter certains de mes livres. Je réponds toujours aux demandes, mails, questions de mes lecteurs ( et parfois de leurs parents) On me suggère des idées que j’ai suivies quand elles m’inspiraient ( notamment des idées d’aventures avec les quatre soeurs !)

 

- Comment est née la série des « quatre soeurs », pensiez-vous dès le départ à une série ?

J’ai grandi dans une famille de filles d’où cette volonté d’écrire sur cette ambiance un peu spéciale. J’avais l’idée d’une série et j’avais déjà proposé quelques titres à l’époque à mes éditrices, même si au final ils n’ont pas ressemblé exactement à ce que j’ai écrit.

 

- Votre série « Quatre soeurs » se compose de nombreux titres : comment avez-vous eu l’idée de les faire voyager au Japon ?

J’ai un public de lectrices ( essentiellement...) entre 8 et 13 ans. L’univers du Japon est forcément parlant à cet âge-là avec un attrait pour les mangas et pour l’univers des animes. D’où mon envie de « partir » avec les quatre sœurs pour un voyage là-bas ! Et les JO approchant, Tokyo était un incontournable !

 

 

- Connaissez-vous le Japon ? Comment vous êtes-vous documentée sur Tokyo?

Je ne connais le Japon que par un arrêt de quelques heures dans l’aéroport de Tokyo... Donc non on peut dire que je n’y connaissais rien avant d’écrire ce volume. Mais je peux affirmer aujourd’hui que j’ai fait une vraie visite virtuelle de Tokyo grâce aux photos, aux blogs de voyageurs, aux petits films que j’ai regardés et étudiés. Avant de me plonger dans l’écriture, je fais une longue recherche documentaire : je suis très visuelle, je me nourris d’images !

 

- Quelles sont vos affinités avec ce pays et l’Asie en général ?

J’ai eu très envie d’aller au Japon en écrivant ce titre ! La ville de Tokyo semble fascinante et les paysages au Japon si variés qu’un voyage là-bas m’attire beaucoup ( malgré la barrière de la langue !)

L’Asie reste pour moi une destination tout aussi attirante : j’ai déjà été au Sri Lanka, en Thaïlande et en Indonésie et j’en suis revenue avec des envies de repartir !

 

- Pouvez-vous nous parler de vos projets?

Je travaille sur le prochain tome des « quatre sœurs » puisque j’écris deux grands formats par an. J’écris aussi deux tomes des «  petites histoires des quatre sœurs » par an...

Je suis en train de travailler sur un nouveau « Défi » le 8ème de la série qui a début avec «  10 jours sans écrans ».

Pour les sorties : il y aura un «  heures noires » ( policier ) chez Rageot en juin 2 ‘petites histoires des 4 sœurs’ ( un le 10 mars et un autre en juin) un one shot ( titre secret...) chez Rageot fin août et un nouveau tome des « quatre sœurs «  en octobre !

Vous pouvez le voir, je ne fais pas de rencontres certes en ce moment mais je ne m’ennuie pas !