ECRIVAINS ASIATIQUES AMERICAINS

En 2020, les écrivains asiatiques américains publient une tribune dans la presse et s'associent aux manifestants, face à la montée du racisme anti-asiatique, qui a explosé avec l’arrivée du COVID19.

Racisme asia

Qui sont-ils ? Comment sont-ils perçus ? Qu’écrivent-ils ? Voici quelques pistes de réflexion pour mieux appréhender ces auteurs pour la jeunesse que nous ne connaissons pas toujours en France.

Ce sujet mérite un long développement que je ne peux vous proposer dans ce format. Voici quelques pistes pour cerner un peux mieux le sujet. La bibliothèque possède une grande partie des titres traduits en français. Une sélection de 73 auteur(e)s vous est proposée en fin d'article.

- Définition de l’Amérique et de l’Asie : vue de France

Le titre interroge notre appréhension du monde, qui ne peut se définir par une simple notion géographique.

Le terme « américain » est généralement employé pour désigner les Etats-Unis, voir le Canada, plus rarement l’Amérique centrale et du sud. Nous évoquerons ici l’Amérique du Nord. Plus complexe, la définition de l’Asie, dont les frontières bougent selon que l’on parle de l’Asie culturelle, géographique, politique, ethnique. L’Asie occidentale est souvent désignée par « Moyen Orient », La Sibérie sous la bannière russe, européenne ; L’Océanie grignote un peu d’Asie, comme le rappel Emmanuel Lemaire, un auteur de BD situant son personnage indonésien en Océanie ("Ma voisine est indonésienne" éd. Delcourt). Quant au sous-continent indien, il est souvent classé à part.

LemaireRadio nord

 Le héros, et l'auteur de "Radio Nord" vivent en Sibérie, région "asiatique" de la Russie...

En littérature plus encore, vue par les lecteurs français, ces notions se définissent par la provenance et la traduction des auteurs. Si le polar et auteurs japonais sont assez populaires, Les lecteurs d’auteurs vietnamiens ou indonésiens sont plus confidentiels. Quand aux auteurs afghans ou kirghizs, moins traduits, moins connus, ils ne sont pas forcément associés à l’Asie, qui, il ne faut pas l’oublier, pour nombre de lecteurs peu sensibilisés, se résume à la Chine et le Japon. L'écriture cyrillique a longtemps été la règle en Mongolie et le russe, langue oficielle dans certains pays situés en Asie.

Le voyage des bouteilles videsChingiz aitmatov

"Le voyage des bouteilles vides" évoquent la confrontation entre un hollandais et son voisin iranien, qui sera identifié comme un musulman mais pas comme un "asiatique"... Chingiz Aitmatov, écrivain khirgiz reconnu mondialement mais, au mieux, il sera surtout perçu comme un écrivain soviétique par certains lecteurs.

Pour les auteurs de littérature « jeunesse », l’approche est encore différente. L’Asie se résume encore aujourd’hui à quelques pays asiatiques, essentiellement la Chine et le Japon. Pour les plus jeunes lecteurs français, l’Asie est racontée par des auteurs français pour nombre d’auteurs. Les titres traduits sont aussi souvent de l’anglais. Si l’on ne s’intéresse pas à la biographie de l’auteur, il sera plus difficile de distinguer un auteur asiatique traduit en français à partir d’une traduction anglaise, d’un auteur asiatique s’exprimant en anglais ou/et vivant aux Etats-Unis. Ainsi pour de nombreux lecteurs, Linda Sue Park est une auteure coréenne, d’autant que ses romans traduits en français évoquent la culture et l’histoire coréenne, alors qu’elle vit aux Etats-Unis. Si le roman pour la jeunesse fait écho à notre société, de plus en plus de personnages, migrants, viennent de pays jusqu’alors peu évoqués d’Asie Occidentale ; ils ne sont que rarement identifiés comme asiatiques d’autant qu’ils ne sont prétexte qu’à parler du comportement des personnages français face aux migrants, plus que de la culture et pays d’origine de ces derniers.

Lapprenti linda sue park ed flammarion 240xPark

Leon

Avec "J'riai loin", C Leon évoque des migrants afghans, qui, comme les syriens sont les nouveaux personnages asiatiques des romans jeunesse mais ils sont pretexte à évoquer le comportement des personnages français et non de permettre au jeune lecteur de découvrir une culture. Le jeune lecteur n'a pas la possibilité de s'attacher et de connaitre ces personnages.

Les asiatiques américains

Pour les américains des USA et du Canada, la notion d’auteur asiatique-américain est récente. Ce terme apparaît dans les années 1960, mais il faut attendre les années 1970 pour qu’il devienne une référence avec une liste de noms d’auteurs en 1974. En Amérique du Nord, être asiatique c’est avant tout être membre d’une des nombreuses communautés « minoritaires ». Malgré une forte présence et intégration dans la société, les asiatiques sont perçus comme une « minorité ». De fait, ils sont associés à la culture de leur pays d’origine. De plus, ces origines sont classifiées selon des critères géographiques que nous n'utilisons pas vraiment en France.

Asian americanAnthology

Aaww union e1573680671961

Affiche de la Conférence des écrivains américains d'origine asiatique au Musée d'Oakland du 24 au 29 mars 1975.

Depuis 1974, un répertoire des écrivains asiatiques américains ; AAWW, l'une des principales associations d'écrivains d'origine asiatique

Le communautarisme

Le communautarisme est bien structuré, avec ses associations et ses représentations. Ainsi, il existe de nombreuses associations, des prix littéraires, voir des lois pour défendre la diversité dans le livre pour enfant. Au Canada, Les bibliothèques publiques où plus de 30 langues se partagent les rayonnages, de nombreuses statistiques existent, de même que les associations surveillent de près, aux Etats-Unis aussi, la bonne représentation de la diversité. L’Asie est souvent racontée et illustrée par des auteurs d’origine asiatique. La chaine du livre et les librairies ne sont pas développées comme en France : les réseaux sociaux et les associations ont une grande influence dans la promotion du livre.

Mais ces statistiques peuvent nous interroger : outre la présence des animaux, on constate que les asiatiques se divisent selon la région, et que les indiens sont comptabilisés à part

Diversite

Aux Etats-Unis, il est possible de savoir précisément l'origine des personnages dans les livres pour enfants

Tableau statistiques de JUIN 2019 et de JUIN 2020 (livres aux Etats-Unis)

 

Total Livres jeunesse

171

386

 

Blancs

27%

23,1%

 

Animaux, objets, fruits

33%

24,1%

 

Multiculturels

13,2%

 

Asiatiques

11%

14,5%

 

Noir·es

17%

13,2%

 

Arabes

7%

4,1%

 

Hispaniques

2%

1%

 

Premières Nations / Inuits

2%

1,6%

 

Océanie

0,3%

 

Sans personnage

4,9%

 

 

Lecture "universelle" et lecture "utile"

Comme le souligne J Zhang, auteure engagée, le terme d’universalité pour le lecteur américain est employé pour définir une représentation d’un monde « blanc ». Lorsque l’on achète un roman d’auteur « asiatique » on attend une lecture « utile ». Etre publié est plus difficile si l’on s’exprime sur une thématique « universelle ».

Asie diversifiée

Les auteurs sont généralement d'origine asiatique. Concernant les albums et les romans pour les plus jeunes, les histoires s'inspirent de la vie des auteurs ou de leurs origines. Ainsi, différentes cultures sont évoquées et nous rencontrons des personnages venant de pays plus diversifiés, comme l'Afghanistan, le Pakistan, les Philippines, le Vietnam,... Mais si tous les jeunes lecteurs peuvent s'identifier, vu que l'Amérique du Nord s'est construite avec les migrants, les auteurs s'adresse avant tout à leur communauté. Certains très militants et engagés. C'est pourquoi nombre d'entre eux ne sont pas traduits en Français, même s'ils le sont dans de nombreuses langues. Il s'agit le plus souvent d'auteurs de confession musulmane, d'origine pakistanaise surtout, opposées au mode de vie à la française.

Khan 1Khan2

Hena Khan a été traduite en français pour un roman évoquant le périple d'une famille de migrants. Mais nombre de ses livres parus aux Etats-Unis sont des livre d'éducation pour les musulmans, et s'adressent à la communauté musulmane exclusivement.

San francisco inde

Meena Patel s'inspire de ses souvenirs pour évoquer la vie de jeunes indiens aux Etats-Unis. Des auteurs évoquent leurs souvenirs, d'autres relatent les difficultés pour de jeunes migrants dans leur vie quotidienne. Certains auteurs créent des séries avec pour héros, un personnage de leur communauté.

Auteurs engagés

Ces auteurs asiatiques américains, pour nombre, sont membres ou engagés dans cette défense de la diversité. Ces auteurs sont donc présentés comme asiatiques, ce qui n’est pas un atout pour se faire éditer ou être lu. Ils sont très actifs dans des clubs de lecture, suggestions pour les libraires, bibliothèques, écoles, familles, medias, réseaux sociaux, pour que des cotas s’imposent dans la représentation des cultures. Souvent ils sont aussi engagés plus généralement contre le racisme et pour la reconnaissance d’autres minorités ou causes. Ainsi, plusieurs auteurs militent pour le droit des gays et s’affichent ouvertement, ce qui serait plus difficile en dehors des USA. Abdi Nazemian, auteur gay d'origine iranienne évoque la communauté gay das ses romans, dont "Like a love story".

FarizanLove story

Sara Farizan écrit pour les ados. Si elle aime évoquer ses origines iraniennes, elle milite aussi pour les droits LGBTQ+ Nous pouvons lire en français "Pour que tu sois mienne" éd. Milady où il est question de deux jeunes femmes amoureuses en Iran.

Young Adult

Arrivée plus tardivement en France, la Young Adult est un marché à part et important en Amérique du Nord. Il y a plusieurs genres de YA : les histoires d'amour impossible (chick-lit, dark-romance), souvent sur fond de conflit culturel ; les histoires liées à l'engagement des auteurs prenant plu d'importance pour cette tranche d'âge : lutte contre le racisme, l'islamophobie, l'homophobie... ou de problèmes sociétaux, des histoires liées à la maladie, au mal-être et des romans, souvent des séries, correspondants aux standarts internationaux : leurs auteurs sont plus perçus comme américains, surtout à l’étranger. Mais les personnages asiatiques sont généralement présents et peut-être moins caricaturés dans ce cas. La thématique en est plutôt le genre à la mode du moment : dans les années 90, ce sont des bandes d'enfants venant de tous les continents, puis les vampires sont arrivés, avec la k-pop, j-pop, puis les ados malades, suicidaires, pour arriver aujourd'hui à des séries "fin du monde" sur un fond écolo, de "zombies"... Contrairement aux albums, BD et romans pour les plus jeunes, la Young Adult s'adresse à une classe d'âge, plus qu'à un lectorat communautaire.

PandaLove a zLegend

"American Panda" de Gloria Cho : une brillante étudiante à l'avenir tout tracé avec un riche mari taïwanais, sauf qu'elle est amoureuse d'un autre garçon, japonais... "Lve from A to Z" de Sk Aliparle de famille de maladie et d'islamophobie... Ces récits peuvent être considérés comme "communautaires" sauf que de nombreux ados peuvent d'identifier à la problématique."Legend" une série de Mrie Lu : une histoire de traque d'assassin version SF

Asiatiques mais américains

Pour les romans destinés aux plus jeunes, et jeunes ados, ce sont des histoires de jeunes gens tiraillés entre leur communauté et leur vie de jeunes américains, ou tout simplement de jeunes gens bien intégrés mais gardant leur culture d’origine. Ces histoires, si elles sont souvent inspirées de la vie de leurs auteurs, reflètent la vie de jeunes américains vivant dans une communauté ou avec des parents nés à l'étranger. Elles nous font entrer dans la vie des communautés, parfois très fermées. David Yoon "Frankly in love" éd. A. Michel relate la vie d'ados qui se connaissent depuis l'enfance et ont pour point commun d'avoir des parents coréens. Ils vont tout faire pour s'affranchir de leur communauté, sans pour autant la renier. De fait, nous découvrons les us et coutumes de cette communauté. 

Frankly

Tabous

Ces dernières années, des tabous asiatiques comme américains ou sur l’histoire des migrants, sont évoqués. Ainsi, certains racontent leur vie ou celle de leur parents internés dans des camps, tandis que d’autres évoquent les travers des comportements asiatiques, face au physique ou à l’éducation. "Ce sera moi" de Lyla Lee éd. Hachette relate les différents entre une mère et sa fille, qui rêve de devenir une star de k-pop. Si le sujet est peu original, c'est la réaction de la mère qui interpelle : elle a honte que les coréens puissent voir une fille grosse, ce qui est mal vu en Corée. Ces romans traduits en français ne ciblent pas une communauté mais des jeunes ados qui peuvent s’identifier dans les rapports générationnels. Ils permettent aussi de mieux comprendre ces jeunes gens d’origine asiatique. Mais ces tabous asiatiques sont davantage évoqués dans la BD aux récits plus intimistes.

Ce sera moi 1

BD

Les ventes de BD explosent aussi bien en France qu’en Amérique du Nord. C’est par ce genre que les auteurs dévoilent le plus de leur intimité. Ainsi, des auteurs s’expriment sur leur identité, leurs difficultés personnelles et familiales, mais aussi sur le regard de la société américaine porté sur les minorités. La BD est aussi un mode d’expression privilégié pour évoquer l’histoire que l’Amérique aurait volontiers oubliée : plusieurs auteurs racontent leur séjour dans les camps d’internement durant la seconde guerre, comme tant d’autres japonais américains. MariNaomi parle de ses difficultés avec ses origines japonaises ("Devenir japonaise" éd. Imho). Mais c'est surtout la BD de Gene Luen Yang "American norn chinese" éd. Dargaud qui a fait prendre conscience aux américains que tous les asiatiques ne sont pas chinois.

SuluIndesirables 1American born chinese

George Takei, le célèbre héros de la série "Star Trek", militant LGBTQ+ a aussi raconté son histoire personnelle, dans les camps de japonais "Nous étions les ennemis" éd. Futuropolis ; "Les indésirables" relate la même histoire vécue par la famille de Kiko Hughes éd. Rue de Sèvres ; "American born chinese" de Gene Luen Yang éd. Dargaud est l'histoire d'un jeune élève moqué et malytaité pour être chinois : il est confronté aussi à quelques autres élèves qui sont pris eux aussi pour des chinois.

Une sélection d'auteurs :

Ahdieh Renée (Corée)

USA Métisse, américano-coréenne, connue pour ses articles das la presse, elle a vécu son enfance à Séoul. Elle aime la fantasy, l’histoire et attache beaucoup d’importance à la diversité et à l’Asie à laquelle certains de ses romans font référence. Connue pour ses romans de fantasy pour ados.

« Captive /1 » éd. Hachette - Une jeune femme tombe amoureuse d’un puissant et terrifiant calife

Ahmed Samira (Inde)

USA Née en Inde, elle a été prof d’anglais aux USA. Ses romans parlent de l’islamophobie aux Etats-Unis.

« Resistance » éd. Bragelonne - Dans un futur proche, les musulmans sont considérés comme un danger aux USA et sont internés dans des camps.

Ali S.K. (Inde)

Canada Son premier roman "Saints & Misfits"évoque l'islamophobie et la maltraitance des femmes, le second  aussi sur fond de maladie grave.

non traduit

Banerjee Chitra (Inde)

USA Venue d’Inde, poète puis auteure de livres pour enfant, s’inspirant de la culture indienne. Active dans les associations caritatives et d’aides aux femmes. Son œuvre pour adulte essentiellement traduite éd. P. Picquier

livres pour enfant non traduits

Belleza Rhoda (Philippines)

USA Fan de kung-fu, de SF

« Le trône des étoiles /1 » éd. Nathan Héritière d’une dynastie et menacée de mort, à la veille d’une guerre galactique, sur fond de racisme.

Cha Dia (Laos – Hmong)

USA Après des déplacements entre le Laos, Viêtnam et Thailande durant la guerre, elle s’installe aux USA où elle étudie l’anthropologie. Auteur de livres pour adultes et enfants liés à sa culture hmong

non traduit

Chanani Nidhi (Inde)

USA illustratrice, ses histoires évoquent l’Inde

non traduit

Chao Gloria (Taiwan)

USA après avoir été dentiste, elle e consacre aux livres pour ados.

non traduit

Chapman Elsie (Japon)

Canada Auteure de livres pour enfants et ados, canadienne, elle a décidé de s’installer à Tokyo avec ses enfants.

« Dualed /1» Ed. Lumen - A ses 20a, chaque individu doit tuer son double, dans un délai de trente jours...

Chee Traci (Japon)

USA Elle a écrit sur l’histoire des nippons-américains internés dans les camps durant la 2ème Guerre mondiale.

« La lectrice/1 » . Laffont - Une jeune fille voit sa famille tuée à cause d’un mystérieux objet : le livre, dans une société où personne ne sait lire.

Chin Jason (chine)

USA lauréat du prix Caldecott, auteur de livres sur les sciences, la nature

« L’univers et toi » éd. Le genévrier - non fiction

Chockshi Roshani (Inde/Philippines)

USA Venue aux USA avec ses parents, ses histoires sont liées à la mythologie indienne

« Aru Shah et la lampe du chaos » éd. Albin Michel - Dans le musée où sa mère travaille, un enfant d’origine indienne est attiré par une curieuse lampe qui s’avère être magique

Choi Mary H K (Corée)

USA Née à Séoul, elle a immigré à Hong-Kong avant de s’installer aux Etats-Unis où elle vit. Travaille dans la presse écrite et TV, impliquée dans les médias, les réseaux sociaux, proche de l’univers des ados.

« Connexion immédiate » éd. Gallimard - Rencontre d’une jeune femme entrant au lycée et d’un jeune homme maladroit travaillant dans un café.

Choi Yangsook (corée)

USA d’origine coréenne (Séoul), ancienne hôtesse de l’air, elle est venue aux USA pour ses études et devenir illustratrice. Ses livres pour enfant évoquent son héritage coréen

non traduit

DasGupta Sayantani (Inde)

USA médecin et auteure de romans pour enfants, mêlant Inde et magie

non traduit

Dawn Bowman Akemi (Japon)

USA Américaine vit en Ecosse. Ses romans sont accès sur la psychologie, le social (en lien avec ses études) et s’essaye à la SF.

« L’esquisse du bonheur : la nouvelle vie de Kiko » éd. Pocket - Une jeune fille rejetée par sa mère, métisse japonaise, essaye de trouver sa voie.

Dunn Pintip (Thailande)

USA Fille de migrants thaïs, auteure de romans pour jeunes adultes.

« Forget tomorrow/1 » éd. Lumen - Dans le futur, les ados apprennent quel sera leur avenir déjà tout tracé, par leur « moi » du futur : se sachant devenir tueuse, une jeune femme décide de changer son destin déjà écrit.

Farizan Sara (Iran)

USA Bien qu’installée dans une vie confortable aux USA et malgré de brillantes études, elle se sent rejetée, pour ses origines iraniennes mais aussi pour sa sexualité. Ses romans parlent d’homosexualité.

« Pour que tu sois mienne » éd. Milady - L’histoire de deux jeunes femmes amoureuses à Téhéran.

Faruqi Saadia (Pakistan)

USA Venue s’installer aux USA après les attentats du 11 septembre, elle écrit sur l’islam active pour faire connaître sa religion. Son premier livre pour enfant (2018) évoque la vie d’une jeune pakistanaise migrant aux USA

non traduit

Fukuda Andrew (Japon)

USA Né à Manhattan, New York où il vit maintenant, et a déménagé très jeune dans une communauté d'expatriés britanniques ;  son père était japonais et sa mère est chinoise.

« La traque /1 » éd. Michel Laffon - Dans le futur, un jeune ado, un des derniers humains, doit faire croire qu’il n’est pas humain pour survivre dans la société des nouveaux occupants...

Glaser Karina Yan (Chine)

USA D’origine chinoise, enseignante et engagée dans l’humanitaire, elle s’inspire de la vie de ses voisins, entre autre à New-York.

« Les Vanderbeeker /1 » éd. Casterman - La vie d’une famille nombreuse, menacée d’expulsion de leur logement.

Goo Maurene (Coree)

USA Elle fait ses études dans le domaine du livre.

« 24 épisodes pour lui plaire » éd. Milan - Une jeune femme d’origine coréenne excelle dans tous les domaines sauf en amour : elle décide de s’inspirer des drama que regarde son père.

« Un été à emporter » éd. Milan - En punition d’avoir fait des dégâts dans leur lycée suite à une bagarre qui les opposent, deux jeunes femmes vont devoir travailler ensemble un été.

Han Jenny (Coree)

USA De parents coréens, connue pour ses romans « young adult ». Diplômée en lettres coréennes et beaux-arts

« L’été où je suis devenue jolie » éd. A. Michel - Un été où tout bascule pour une jeune femme amoureuse d’un garçon qui ne la remarque pas, tandis que son meilleur ami lui déclare ses sentiments. 

« Les amours de Lara Jean » (trilogie) éd. Panini - Une jeune femme découvre que toutes ses lettres d’amour qu’elle a gardé secrètes ont été envoyées à leur destinataire.

Heo Yumi (Corée)

USA coréenne, elle est venue aux USA pour ses études. Certains de ses albums s’inspirent de la culture coréenne

« Les grenouilles vertes » éd. Circonflexe - terme donné aux jeunes enfants coréens qui n’obéissent pas à leur mère

Hiranandani Veera (Inde)

USA, de mère juive américaine et de père indien hindou, diplômée littérature et beaux arts

« Le journal de Nisha » éd. Hatier - Au moment de la partition de l’Inde et du Pakistan, la famille de Nisha perd tout et doit s’enfuir… Inspiré de la vie de l’auteure.

Ho Joanna (taiwan)

USA de migrants taiwanais, prof, ses livres pour enfant évoquent les thèmes qu’elle défend : la diversité, le racisme

non traduit

Ho Minfong (chine)

USA Née en Birmanie, de père singapourien et de mère chinoise, travaille sur la pauvreté en Asie du sud-est. Ses livres évoquent les personnes vivant dans la pauvreté. Elle se fera connaître en France avec une comptine thaï

« Chuuut ! » éd. Père castor - une comptine traditionnelle thaï

« La bille magique » éd. Pocket - Dans un camp de réfugiés au Cambodge à la frontière thaï deux enfants se lient d’amitié avant de fuir la guerre

Hughes Kiku (Japon)

USA, américano-japonaise, sensible aux thèmes de l’identité, LGBTQ+ et SF

« Les indésirables » éd. Rue de Sèvres - Alors que la guerre éclate, les américains d’origine japonaise sont envoyés dans des camps.

Kagawa Julie (Japon)

USA d’origine japonaise, dresseuse de chiens, elle aime la SF, connue pour ses romans YA

« Les royaumes invisibles » série éd. Harlequin

« Blood of Eden » série éd. Harlequin - Une jeune femme vit dans la clandestinité depuis que les « enragés » humains sont sous contrôle des vampires.

« L’appel des oubliés » série éd. Mosaic Un jeune homme part à la recherche de sa sœur reine des fées.

Karim Saba (Inde)

USA auteure de romans pour ados plutôt féministes

non traduit

Kelkar Supriya (Inde)

USA auteure et scénariste, ses livres pour enfant évoquent l’Inde

non traduit

Khan Hena (Pakistan)

USA américano-pakistanaise, elle écrit sur l’islam et sa place dans la société américaine, écrivant aussi en direction des enfants musulmans

« Amina » est une jeune fille bien intégrée dans sa ville et ne connaît pas son pays d’origine. Sa vie va être bouleversée par l’arrivée de son oncle pakistanais très religieux.

Khan Rukhsana (Pakistan)

Canada ; Née au Pakistan elle s’est installée au Canada, diplômée en biologie. Ses livres pour enfants traduits dans plusieurs langues, évoquent la diversité.

Non traduit

Krishnaswami Uma (Inde)

USA Indienne, venue s’installer aux USA avec son mari elle publie des livres pour enfants sur l’Inde traduit dans plusieurs langues

non traduit

Kuhn Sarah (Japon)

USA grands parents japonais a aussi des origines allemandes et anglaises. Travaille aussi pour la BD

« I love you so mochi » éd. Fleurus - Une jeune femme est en conflit avec sa mère qu’elle rêve de voir devenir artiste comme elle. Elle décide de passer ses vacances chez ses grands-parents japonais qu’elle ne connaît pas. Elle va découvrir ses origines et trouver l’amour.

Lee Minh (Vitenam)

USA l’auteur de livres pour enfant s’est spécialisé sur l’éducation. Certains de ces albums non traduits évoquent l’Asie, le boudhisme.

« Un livre pour toi et moi » éd. Gallimard - Un papa et son enfant essayent de trouver le meilleur endroit pour lire un livre

Lee Fonda

Canada, connue et primée pour ses romans YA de SF et fantasy

« Exo » série éd. Bayard - La Terre a été colonisée par des extra-terrestre

Lee Lyla (Corée)

USA née en Corée, études de cinéma

« Ce sera moi » éd. Hachette - Une jeune fille douée pour la chanson va se présenter à un jeu tv très connu aux USA comme en Corée contre l’avis de sa mère qui craint les critiques sur son physique en Corée.

Lee Stacey (Chine)

USA depuis 4 générations mais sa famille a été expulsée suite à une loi anti-chinoise avant de revenir dans les années 50. Etudes de droit, membre d’une association américaine luttant pour la diversité dans les livres pour enfant. Connue pour ses romans de YA de SF

« Parfums d’amour » éd. Michel Lafon - Une jeune femme, l’un ds deux derniers « nez » pense sa vie toute tracée à créer des parfums mais sa encontre avec la star de son lycée va tout changer.

« La vie vue d’en bas » éd. Milan - Aux USA, une jeune domestique chinoise tente de trouver sa place dans une société raciste et sexiste.

Leung Julie (Chine)

USA d’origine chinoise elle migre aux USA et devient éditrice. Publie divers livres pour enfants dont certains en lien avec la Chine dot un album sur un migrant artiste.

Non traduit

Lu Marie (Chine)

Arrivée aux USA à 5ans, elle a travaillé pour les studios Disney, le jeu vidéo. Connue pour ses nombreuses séries de SF

« Legend » séie éd. Castelmore - Une militaire faisant partie de l’élite de son pays traque celui qu’elle pense être l’assassin de son frère

« Warcross » série éd. Pocket - Un jeune femme criblée de dettes fuit la réalité dans les jeux vidéos, jusqu’au jour où elle pirate le plus célèbre et rencontre son concepteur...

Marinaomi (Japon)

USA de mère japonaise, auteure de BD très souvent inspirées de sa vie, évoquant ses racines, le féminisme et la sexualité

« Devenir japonaise » éd. Imho USA : changeant de ville suite à une rupture, elle découvre une importante communauté japonaise où elle retrouve ses racines. Elle travaille alors dans un bar à hôtesses pour expat’ japonais.

Menon Sandhya (Inde)

USA a grandi en Inde, connue pour ses romances pour ados avec souvent des personnages indo-américains.

« Quand Dimple rencontre Rishi » éd. Hachette - Dimple rêve de liberté mais elle ignore que le futur mari choisi par ses parents va fréquenter son université.

Mian Zanib (Pakistan)

USA venue s’installée aux USA, auteure de livres adulte et enfant, elle milite pour la diversité dans l’édition, écrit sur l’islam : auteure s’une série sur une famille pakistanaise aux USA

non traduit

Mochizuki Ken (Japon)

USA après une carrière d’acteur et de journaliste il écrit pour les enfants. Connu pour un albm évoquant l’internement des japonais américains durant la 2ème guerre mondiale

non traduit

Nazemian Abdi (Iran)

USA gay, marié, d'origine iranienne, auteur, scénariste, producteur

"A love story" éd. Milan - Des ados dans une ville où le SIDA menace

Nguyen Jenn P (Vietnam)

USA

« Fake » Ils se connaissent depuis toujours parce que leur mère sont amies. Ados, leur vie bascule lorsque leurs parents se disent qu’ils formeraient un beau couple.

Oh Ellen (Coree)

USA diplômée en droit, très active dans la lutte pour la diversité dans le livre pour enfant (présidente association), connue pour ses livres YA de fantasy, dont ses premiers succès basés sur la culture coréenne.

« Esprits maléfiques » éd. Nathan - Une famille emménage dans une maison hantée.

Pan Emily X R (Taiwan)

USA de parents taiwanais, après une carrière dans la pub numérique elle écrit son premier roman en hommage à ses grands-parents - non traduit

Park Linda Sue (Corée)

USA d’origine coréenne, certains de ses romans évoquent l’histoire ou des histoires de la Corée

« L’apprenti » éd. Flammarion ; « Fleur de jade » éd. Flammarion ; « les princes du cerf-volant » éd. Flammarion - des récit d’aventures d’enfants dans l’ancienne Corée

Patel Meenal (Inde)

USA originaire d’Inde, elle s’inspire de son héritage indien pour ses illustrations et histoires, ainsi que des migrants indiens aux USA.

Non traduit

Perkins Mitali (Inde)

USA Venue d’Inde, elle est venue étudier les sciences politiques aux USA. Ses livres évoquent ses origines et son histoire

« De père en fille » éd. Père Castor - Au Bengladesh, une jeune fille tente d’être libre et de faire comme son père.

« Le monde de Sunita » éd. Flammarion - Aux USA, la vie d’une jeune fille est bouleversée avec la visite de sa famille venue d’Inde

Rahaman Vashanti (Trinidad)

USA auteure de livres pour enfants. Met en scène la vie de famille, les coutumes hindous de la communauté indienne, fête nationale

non traduit

Ribay Randy (Philippines)

USA jeune prof il publie son premier roman qui a été remarqué, évoquant la vie d'un jeune américano-philippin - non traduit

Saeed Aisha (Pakistan)

USA auteure, avocate et enseignante, co-fondatrice du mouvement sur la diversité dans le livre pour enfant. Ecrit des livres pour enfants et YA

« Le courage d’Amal » éd. Le Petit homme - Au Pakistan, une jeune fille se bat pour sa liberté

Say, Allan (Japon)

USA, devenu américain, ses livres évoquent ses racines japonaises dont deux titres récompensés :

« Le garçon qui aimait trop la sieste » éd. Ecole des loisirs (paru en 1995) - Une mère travaille beaucoup en cousant pour des riches et ne comprend pas que son fils dormes tout le temps

« Le voyage de grand-père » éd. Ecole des loisirs - L’auteur évoque le voyage de son grand-père vers les Etats-Unis

Sharma Nisha (Inde)

USA uateure de romances YA - non traduit

Sheth Kashmira (Inde)

USA Son enfance passée en Inde, elle arrive aux USA à 17a, décide d’écrire sur son pays

« Garçons sans nom » éd. Ecole des loisirs - Des garçons esclaves dans un atelier clandestin en Inde

Tahere Mafi (Iran)

USA d’origine iranienne, parle 8 langues, connue pour ses séries YA

« Insaisissable » série éd. Michel Lafon - Enfermée et isolée, une jeune femme est l’objet le plus désiré par le tyran qui règne sur son monde

« Au pays de l’ailleurs » éd. Michel Lafon - Seule, sans pouvoirs dans un monde magique et coloré, elle part à la recherche de son père, le seul qui l’aime, et découvrira qu’elle a elle aussi des pouvoirs

Tahir Sabaa (Pakistan)

USA née à Londres, de migrants pakistanais, connue pour ses romans genre fantastique

« Une braise sous la cendre » série Ed. Pocket - Dans le futur, une jeune femme vivant dans une dictature décide de se battre.

Takei Georges (Japon)

USA célèbre acteur de la série « Star Trek », il a été interné dans des camps avec sa famille aux USA durant la guerre. Militant LGBT et défenseur des droits des migrants.

« Nous étions les ennemis » éd. Futuropolis - BD évoquant la vie de Takei et de sa famille

Tamaki Jillian (Japon), Tamaki Mariko (Japon)

Canada, auteures de BD, elles sont cousines

« Skim » éd. Casterman ; « Cet été là » éd. Ruede Sèvres - Histoires du quotidien et des premiers émois de deux amies adolescentes.

Uegaki Chieri (japon)

Canada, origine japonaise (2ème génération) auteure primée de livres pour enfant. Ses histoires parlent de ses origines japonaises

non traduit

Venkatraman Padma (Inde)

USA scientifique, de père jordanien, elle a travaillé sur un bateau sur les océans, a milité pour la diversité dans son université

« De l’autre côté du pont » éd. Ecole des loisirs - La vie d’une jeune fille et de sa petite sœur en Inde, fuyant un père violent, condamnées à vivre dans la pauvreté, dans la rue

WangAndrea (chine)

USA auteure de livres pour enfants d’origine chinoise : histoires autour de la famille chinoise et du monstre du Nouvel an

non traduit

Warga Jasmine (Jordanie)

USA enseignante et écrivaine, elle a été remarquée pour son roman évoquant un migrant syrien aux USA

« Le vide de mon coeur » éd. Hugo - Jugeant sa vie trop difficile, une ado décide de contacter un autre prétendant au suicide pour en finir

« Là où je me suis retrouvée » éd. Hugo - Une jeune ado tente de connaître ses origines et la vie de sa mère, jordanienne

Wenjen Mia (japon)

USA d’origine japonaise, blogueuse de livres pour enfant, mais surtout très active pour la diversité dans le livre pour enfant, crée la journée du livre multiculturel pour enfant

non traduit

Yang Gene Luen (Chine)

USA prof, passionné d’informaique et de BD, ses albums évoquent entre autre le racisme

« American born chinese » éd. Delcourt - Un jeune chinois tente de s’intégrer dans une école

Yang Kao Kalia (hmong)

USA auteure pour enfant, venant d’un camp de réfugiés, sa famille devait s’éloigner des pressions culturelles de leur communauté. Diplômée des beaux arts, fait des études interculturelles et sur les femmes.

Ses livres non traduits en français évoquent ses origines et son arrivée aux USA

Yoo Paula (corée)

USA Journalite, musicienne, auteure de livres pour enfant d’origine coréenne

A écrit une trentaine de livres pour enfant, des biographies adaptées pour les enfants dont celles de Wong, une actrice chinoise

non traduit

Yoon David (Coree)

USA auteur et illustrateur d’origine coréenne

« Frankly in love » éd. Albin Michel - USA. Des ados qui se connaissent depuis toujours, ayant en commun des parents très insérés dans la communauté coréenne. Ils essayent de s’affranchir de leur culture pour vivre en américians

Zhang Kat (chine)

USA de parents chinois, connue pour ses romans YA mais aussi pour les plus jeunes

« Hybride » série éd. J’ai lu - De deux jumelles, l’une doit disparaître mais elles ne le veulent pas et sont traquées.

Zia Farhana (Inde)

USA auteure de livres pour enfants, s’inspirant de la culture et de son histoire de migrante indienne

non traduit

NOTES

bibliographie

Baguette, David Hsin-fu, éd. Héritage américain d'origine asiatique : une anthologie de prose et de poésie . New York : Livres de poche, 1974.

Kim, Elaine. Littérature américaine d'origine asiatique : une introduction aux écrits et à leur contexte social . Philadelphie : Temple University Press, 1982.

Murray, Stephen O. « Représentations des désirs dans certains écrits gays asiatiques-américains récents. » Journal of Homosexuality 45.1 (2003) : 111-142. Taylor et Francis+NEJM. La toile.

Cheung, Roi-Kok. Un compagnon interethnique à la littérature américaine d'origine asiatique. Cambridge : 1988.

"À PROPOS". AAAS. Association for Asian American Studies, 1er janvier 2015. Web.

"L'Association d'études américaines d'origine asiatique approuve le boycott des universités israéliennes". Sujets mondiaux. Inside Higher Ed , 24 avril 2013. Web.

"Étendu : Les dix-septièmes prix littéraires américains d'origine asiatique - Atelier des écrivains américains d'origine asiatique." Atelier d'écrivains américains d'origine asiatique. AAWW, 1er mars 2014. Web.