LA PERLE

"LA PERLE"

A - "Contes populaires du lac de l'ouest" /Ed. en langues étrangères, 1982

B - "Le pays des dragons" / E Lemirre, V de la Rochefoucauld, ; ill. Chen J H - Ed. P Picquier (contes du mandarin), 2005

Histoire :

A - Dans une grotte de la rive est du fleuve céleste vivait un dragon brillant et blanc ; sur la rive opposée dans la forêt, un phoenix coloré. Ils s'netendaient bien et un jour, en s'amusant sur le fleuve, ils arrivèrent sur l'île féérique (B - le fleuve s'élargit laissant place à une île), où ils aperçurent une pierre étincelante (B - d'une couleur inconnue). Avec l'accord du phoenix, ils décidèrent de la polir en perle ; le dragon avec ses pattes et le phoenix avec son bec. Après des années de tarvail, la perle est devenue bien ronde : le phoenix l'aspergea de la rosée de la montagne, le dragon de l'eau du fleuve (B - mais aussi, en cachette de ses larmes). La perle commença à emettre des rayons (B - Là où se posait ses rayons, poussaient de beaux fruits ou belles fleurs). Les deux amis décidèrent d'habiter ensemble sur l'île pour veiller sur leur perle. Mais un jour la reine mère de l'ouest sortit de son palais et vit la perle qu'elle désira (B - ils restaient discrets car ils savaient que la reine de l'ouest voit tout, entend tout et aime tout ce qui brille. Celle-ci se doutait de quelque chose car elle voyait des déserts se transformer, couverts de fruits et de fleurs ; jusqu'à un matin où un rayon l'aveugla). Elle envoya un soldat la voler pendant la nuit. Heureuse, elle s'enferma derrière neuf portes fermées. Dragon et phoenix cherchainet leur perle en vain. Lors de l'anniversaire de la reine, les Immortels sont venus assister au banquet des pêches. A cette occasion, elle ouvrit les neuf portes pour leur présenter la perle, dans une assiette en or. Mais celle-ci émettait toujours ses rayonnements que le dragon et le phoenix aeprçurent. Ils réclamèrent leur perle. La reine fâchée dit que tout les trésors de la terre et du ciel lui appartiennent. Mais les propriétaires affirment que ce trésor a été fasconné par eux-mêmes. Ils se disputèrent et la perle tomba à terre. A terre, elle se transforma en lac : le lac de l'ouest. Dragon  et phoenix ne voulant pas la quitter se transformèrent en colline. (Hangzou)

Ce qui différencie les deux versions :

La Reine mère de l'ouest

A - Elle pense que tout ce qui est dans son royaume lui appartient

B - Elle est malheureuse et ne supporte pas le bonheur des autres : elle aime tout ce qui est beau, ce qui brille.

Travail et amitié

Dans la version A, le travail est mis en valeur ; l'amitié du dragon et du phoenix s'est construite par leur labeur commun.

Dans la version B, l'amitié, le partage est opposé à l'égoïsme et au pouvoir.

La version A est traduite du chinois, tandis que la version B est adaptée.