LE BOUVIER ET LA TISSERANDE

"LE BOUVIER ET LA TISSERANDE"

LE BOUVIER ET LA TISSERANDE

A "Le bouvier et la tisserande" / L'éventail magique (contes du mandarin) E. Lemirre Ed. P Picquier, 2003
B "Le bouvier et la tisserande" / Mythologie chinoise C. Helft Actes sud junior, 2002
C "Le mariage du bouvier céleste" / Contes des peuples de Chine (aux origines du monde) Flies France, 2002
D "Le bouvier et la tisserande" / Contes chinois) Ecole des loisirs, 2001
E "La tisserande et le bouvier" / L'or du soleil V Koening Oskar, 2009


Il existe de nombreuses versions de ce texte. Les titres retenus sont récents et destinés à la jeunesse.

dscn2890-1.jpg

Trame de l'histoire :

(A/B/C)
Un pauvre bouvier ne peut plus supporter sa condition. Sur les conseils du bovin dont il a la charge, il attend l'arrivée des sept filles de l'empereur céleste près d'un un lac. Il prend la robe de la septième. Celle-ci ne rentre pas chez elle et épouse le bouvier.
Quelques années plus tard, celle-ci retourne chez elle après lui avoir donné un fils et une fille. Le bouvier tente de la retrouver. Ils seront séparés à jamais par un trait tracé dans le ciel, formant une voie lactée.
Ils se retrouvent par un pont chaque 7ème jour du 7ème mois de l'année.


(D) La version D rejoint les autres versions mais avec plus de nuances et plus de bavardages.
Un bouvier, vit modestement avec ses parents, sa soeur et un buffle. Les parents meurent et la soeur convoite l'héritage : elle veut empoisonner son frère qui est sauvé par le buffle qui lui demande de prendre ses cornes contenant un message.
Le bouvier cherche un travail, rencontre un homme qui lui promet de lui en donner s'il soigne ses buffles. Le bouvier utilise la première corne pour savoir s'il peut épouser la fille. Une marque doit apparaitre sur les chaussons. Ne la voyant pas sur ceux de la fille, Il doit refuser et perdre ainsi la fille et son travail.
La tisserande l'observe depuis le ciel et décide de désobéir en descendant sur terre avec ses soeurs. Le bouvier vole les chaussons de la tisserande. Ils s'aiment se marient mais il accepte tout l'argent offert par l'autre fille jalouse qi lui demande ensuite de la rembourser ou de fabriquer une immense et belle robe. Mais l'impératrice manipule sa fille qui, une nuit, enfile les chaussons et s'envole.
Le bouvier prend la seconde corne du buffle, la met sur son front ce qui lui permet de s'envoler aussi. L'impératrice furieuse trace la voie lactée avec son épingle pour les séparer. Emue par les pleurs des enfants, elle accepte que les pies forment un pont de leurs ailes pour qu'ils se retrouvent chaque 7ème jour du 7ème mois.

La tisserande rejoint le bouvier par amour dans les versions B et D Le bouvier est pauvre mais pas dans une situation invivable dans la version D Il est vraiment simplet et aidé par le buffle pour trouver une femme dans la version E. Le buffle est une vache dans la version C.Les cornes et non la peau aident le bouvier dans la version D où des chaussons remplacent la robe.

BOUVIER MALHEUREUX -> PREND LES AFFAIRES DE LA TISSERANDE -> MARIAGE, ENFANTS -> RAPPEL DE L'EMPEREUR/IMPERATRICE -> SEPARATION PAR LA VOIE LACTEE

dscn2891.jpg

LE BOUVIER :

A / B / C
Il s'agit d'un pauvre homme orphelin vivant bien malgré lui chez son frère et sa belle-soeur ; il s'occupe du seul animal, un buffle (une vache pour /C)
D
Le bouvier du nom de Niu-Lang a seize ans, travailleur et honnête, vit avec ses parents et sa soeur aînée qui ne pense qu'à être entretenue par un riche mari. C'est le buffle qui lui montrera que sa soeur est méchante.
E
Le bouvier est un peu simple d'esprit mais honnête ; il vit seul avec son buffle

LA TISSERANDE :

La septeième des filles de l'empereur céleste. Elle brode un brocart pour la voûte céleste ; elles vont se baigner dans un lac sur Terre (A/B) laver leur linge (C). Le bouvier vole les vêtements de la 7ème. Ses soeurs remontet au ciel (C/sous forme de colombes) et la dernière pleure.

dscn2889-1.jpg

A/ Elle accepte le mariage avec le bouvier n'ayant pas le choix. Ils tombent amoureux, ont un fils et une fille. Elle abandonne sa famille lorsque sa mère la retrouve et elle remonte au ciel. Ses larmes forment des étoiles filantes.
B/ Le bouvier lui raconte son histoire. Emue la tisserande lui demande de l'épouser. Ils ont un fils et une fille. L'impératrice arrache sa fille au bouvier.
C/ Sans choix, elle demande au bouvier le mariage. Par magie elle offre une maison. Ils ont un fils et une fille. Elle lui demande de lui rendre sa robe.
D/ Elle descend sur Terre par amour. Le bouvier lui vole ses chaussons qui portent la marque de cet amour. Ils se marient, ont deux jumeaux. L'impératrice la manipule par rêve et elle s'envole avec ses chaussons.
E/ La tisserande du nom de Tché-niu s'ennuie. Elle est autorisée avec ses soeurs à s'amuser sur Terre. Elle accepte le mariage et devient amoureuse. Ils ont un fils et une fille. Elle demande au bouvier sa robe pour remonter au ciel.

LE BUFFLE (LA VACHE)

A/B/ Il demande au bouvier de le garder avec lui et lui dit de prendre sa peau pour en faire un vêtement lorsqu'il sera mort
C/ La vache demande au bouvier de commettre plusieurs actions avant de partir. Il doit emporter la vache, la charette cassée et une corde. La vache lui demande de la tuer de faire bouillir ses os.
D/ Le buffle mange le plat empoisonné préparé par la soeur du bouvier et meurt à sa place. Avant il lui dit de prendre ses cornes qui contiennent des mesages.
E/ Le buffle aide le bouvier à trouver une femme et lui sonseille de voler l'une des robes des baigneuses. Il doit la jeter dans le puits. Le bouvier tenant le buffle par la queue pourra monter au ciel demander le retour de sa femme.


L'IMPERATRICE / L'EMPEREUR

A/B/ Elle arrache sa fille à la famille du bouvier. Lorsque celui-ci monte au ciel, elle prend l'épingle de ses cheveux, trace un trait dans le ciel formant une voie lactée séparant les deux époux.
C/ La tisserande retourne au ciel après avoir repris sa robe par ruse. Le bouvier doit passer trois épreuves pour rentrer dans le palais céleste. Une fois arrivé, l'impératrice lui demande de reconnaitre son épouse parmis les 7 filles. Il revêt la peau de la vache et c'est son bébé qui va reconnaitre sa mère. Puis c'est l'empereur qui le met à l'épreuve, sous forme de jeux.
D/ L'impératrice manipule la tisserande par rêve et la fait remonter. Elle sépare les époux en traçant la voie lactée avec son épingle.
E/ L'empereur Yu-Di autorise ses filles à s'amuser sur Terre. Mais il s'ennuie de sa fille et envoie un génie la chercher. Il ne pensait pas que le bouvier puisse monter au ciel réclammer sa femme. Celle-ci ne veut pas se séparer de sa famille. Le bouvier leur attribue à chacun les deux côtés de la voie lactée.

LA CHUTE

A/B/D  Des pies ont pitié et chaque année, le 7ème jour du 7ème mois, elles donnent une plume pour construire un pont permettant un instant aux époux de se retrouver et s'aimer.
Ils forment les étoiles Altaïr et Vega.
C/ Lors de la dernière épreuve, le bouvier n'a d'autre choix, pour fuir l'empereur et sous les conseils de la tisserande et de l'impératrice, trace un trait avec l'épingle et fait apparaitre la voie lactée. Le 7ème jour du 7ème mois de chaque année, l'impératrice tisse un pont avec les plumes des hirondelles mongoles, permettant aux époux de se retrouver.
E/ L'empereur décide d'envoyer sa fille et les enfants vivre à l'est de la voie lactée et le bouvier, devenu immortel, à l'est. Il leur concède des retrouvailles grâce à un pont formé par les pies, une fois par an (7ème jour du 7ème mis).

dscn2888.jpg

SUPERSTITIONS CHINOISES :

On notera l'importance ici du chiffre 7
Le 7ème jour du 7ème mois (selon version D), les jeunes chinoises brodent un mouchoir qu'elles placent sous leur tête avant de dormir. Elles demandent à la tisserande de leur montrer en rêve le visage de leur futur mari.

LA PLACE DU BUFFLE (indiquée dans le version B)

Autrefois il vivait au ciel comme une étoile. L'empereur l'envoya sur Terre prévenir les hommes qu'ils devaient cultiver la terre pour manger tous les trois jours. Mais le buffle se trompe et leur dit de manger trois fois par jour. Pour palier à cette erreur, l'empereur demande au buffle de rester sur terre pour les aider à cultiver plus.

dscn2881-1.jpg