L'EAU DU PUITS DE WUJING

"L'EAU DU PUITS DE WUJING" Adapt. Wen Yi ; Huang Wei, Chang Guangxi, ill. Ed. en langues étrangères, 1981

 

Img 7918

Img 7928Img 7929

Il y a bien longtemps, le pont Wujing, dans la banlieue est de Kunming, était u lieu de pasage très animé.

Img 7930

Près du pont vivaient un couple de vieillards et leur fils unique. Les deux vieux, fort pauvres, avaient ouvert une petite maison de thé pour survivre.

Img 7932

Ils avaient bon coeur. Par manque d'argent, des bûcherons et des caraviniers avaient pris un jour de l'eau froide et étaient tombés malade. Les deux vieillards compatirent beaucoup à leurs souffrances. Depuis, chaque jour, ils déposaient devant leur porte u sceau d'eau chaude pour désaltérer les passants.

Img 7932

L'action du vieux couple fut louée par tous les pauvres des environs. Seuls les riches se moquèrent d'eux. "Quelle sottise vous faites-là!" leurs dirent-ils.

Img 7933

Un jour, un vieillard à la barbe blanche vint demander de l'eau à boire.

Img 7934

"Braves gens, leur dit-il, votre famille est pauvre et vous ne vivez que de votre maison de thé. Pourtant, vous préparez gratuitement de l'eau chaude pour les passants. Si vous continuez comme ca, qui viendra encore boire du thé chez vous? Votre vie ne fera qu'empirer".

Img 7935

"Maitre, les pauvres ne doivent-ils pas s'entraider entre eux?" explique aimablement le vieux couple.

Img 7939

Le vieillard à la barbe blanche les loua pour leur bonté. Au moment de partir, il aperçut leur fils qui jouait par terre et lui dit : "Mon enfant, j'espère que tu seras aussi honnête que tes parents plus tard".

Img 7936

Le vieillard à barbe blanche fit le tour du puits dans la cour et s'en fut. Quelques temps après, un délicieux arôme se dégagea du puits. Etonnés, les deux vieillards puisèrent un peu d'eau pour la goûter. Le puits ne donnait plus de l'eau, mais un très bon vin!

Img 7937

De ce jour, le couple de vieillards commença à vendre du vin, et leur vie s'améliora.

Img 7938

Plus tard, les deux vieillards moururent l'un après l'autre. Leur fils unique grandit. Il extorquait et opprimait les pauvres. Marié à la fille d'un riche notable, il gaspillait l'argent à sa guise.

Img 7940

Un jour, le vieillard à la barbe blanche parut à l'improviste. Sachant qu'il était un génie, le fils en fut tout réjoui. Il le conduisait complaisamment auprès du puits.

Img 7941

Le vieillard à barbe blanche lui demanda comment il s'en sortait. Le fils pleura misère, au grand étonnement du vieillard. "Le puits de vin de ta famille est un arbre à sapèques! Comment se fait-il que tu ais des difficultés?"

Img 7943

"Grâce à dieu, j'ai un puits de vin, répondit le fils. Seulement, je n'ai pas de marc pour nourrir mes porcs! Chaque moi je dois payer une grosse somme pour en acheter."

Img 7944

En voyant sa cupidité sans limite, le vieillard à barbe blanche poussa un profond soupir et s'en alla.

Img 7945

Le lendemain matin, des coups redoublés se firent entendre à la porte du magasin. Le vin qu'il avait vendu la veille s'était changé en eau. Les clients mécontents étaient venus se faire dédommager.

Img 7946

Le fils se précipita vers le puits : il ne dégageait plus d'arôme de vin! Il puisa un seau de vin pour le goûter. Hélas! le vin était redevenu de l'eau.

Img 7947

Désespéré, il se battit la poitrine des deux mains et tapa du pied. Sa femme pleura comme une Madeleine.

Img 7948

Au même moment, on vit apparaitre sur le mur de la maison un quatrain : "La profondeur du ciel est moindre / Que celle du coeur humain / L'eau du puits qui se vend comme du vin /Et le marchand encore se plaint.

Img 7949

"Voilà le résultat de votre cupidité!" se moquèrent les gens. Et tout le monde se dispersa.