CERF-VOLANT

LE CERF-VOLANT

Le cerf-volant semble avoir été inventé en Asie du sud-est et l'on retrouve sa trace au IVème siècle avant J.C. Si en Chine il a été très tôt utilisé à des fins militaires, il est l'un des symboles de l'identité chinoise. Mais si encore aujourd'hui il n'est pas rare de voir même des adultes faire évoluer leur cerf-volant dans le ciel de Pékin, il n'a pas qu'une fonction de loisirs.

 

COMMUNIQUER AVEC LES DIEUX

Les chinois communiquent beaucoup avec les dieux : les lanternes, mais aussi les cerfs-volants qui ont deux avantages : pouvoir prendre la forme qui attire l'attention (poisson, dragon...) mais aussi garder un lien entre la Terre et le ciel grâce au fil.
Avant tout c'est un apprentissage de la vie, de la sagesse : Feng recherche auprès d'un sage tous les secrets du cerf-volant. Pour cela il lui faudra réfléchir et étudier la nature. Aussi, lorsqu'il a acquis une certaine maitrise, il ne lui manque qu'un secret : celui du cerf-volant qui vole au-dessus des cieux : son maitre l'emporte...dans la mort.

 


Communiquer avec l'au-delà, les cieux, tout en gardant un lien avec le fil : "Petite hirondelle, dit Yeye, regarde comme ton cerf-volant est loin maintenant. Surtout ne le lâche pas! Toi aussi, un jour, tu partiras peut-être loin d'ici, mais il y aura toujours un fil qui te gardera liée à ta famille" ("Ma vie à Pékin"/He Zihong). Dans "Le village aux infinis sourires", grand-père décide de fabriquer de petits cefs-volants pou ne pas risquer de partir trop haut et se faire rôtir par le Soleil. Un jeune héros rêve d'avoir un vélo tout neuf... Heureux d'avoir obtenu ce qu'il voulait, il peint son vélo sur un cerf-volant, espérant ne pas grandir trop vite... Feng et Fan se lient d'amitié dans une ville où ils peinent à trouver leur place. Ils rêvent de liberté ; lorsqu'ils se séparent, Fan offre son cerf-volant à Feng devant retourner à la campagne...

 

 

LIBERTE

Communiquer mais aussi s'évader ; Lorsque l'empereur remarqua Ying-Ying, il décida d'en faire une concubine au désespoir de Ming-Ming, son fiancé. Ne pouvant fuir, Ming-Ming a l'idée de fabriquer un cef-volant avec le portrait de sa bien aimée : lorsque les gardes voient Ying-Ying s'envoler, ils décident de la rattraper. Mais ils n'y arrivent pas et restent très impressionnés...("Légende du cerf-volant"/Chen JH).

 


Quelques titres...


"Le cerf-volant dans l'arbre" He Zihong Olive Guillaume P Picquier, 2006
"Cerfs-volants" Thiebault, André Vie Centurion (vie active), 1978
"De joyeux enfants" Ju Zi Livres du Dauphin, 1987
"Feng" Dedieu Seuil, 1995
"Haoyou, fils du ciel" McCaughream, Géraldine Gallimard (folio), 2003

"Jolie Lune et le secret du vent" MH Sarno Flammarion (père castor), 2008
"La légende du cerf-volant" Chen Jiang Hong Ecole des loisirs, 1999
"Ma vie à Pékin au fil des mois" He Zihong Syros, 2003
"Mon vélo" Andler Bayard, 2008
"Ti Tsing"Bernos, Clotilde Sablier, 2002
"Le village aux infinis sourires" Baker, Barrie 400 coup, 2001