LE VETEMENT

 

QUELS VETEMENTS?

imagier

vêtement de base

vêtement ample 

Le vêtement chinois est connu pour être joli et exotique. Une robe chinoise fera son effet tandis que la soie est toujours aussi appréciée. Mais lorsque la question est posée sur le vêtement caractéristique, mis à part quelques détails comme le col "Mao" ou les fermetures de vestes, c'est un mélange de descriptions que l'on observe s'inspirant des illustrations de la Chine ancienne -souvent des lettrés- et des couleurs ou impressions très vives. Finalement, ce sont les accessoires qui marquent, au même titre que l'identité (voir art.), tels les chapaux, chaussures ou coiffes.

Du documentaire à l'imaginaire.

Avec les gravures et textes descriptifs de la fin du XIXème/début XXème, ce sont essnetiellement des points caracrtéristiques de la vie chinoise que nous découvrons : l'empereur, l'école, le paysan... tous en représentation. L'activité prime sur le vêtement. Mais l'occidental peut avoir beaucoup d'imagination quant à certaines activités comme la médecine. Cependant la tenue bleue au col Mao avec la casquette illustrera la Chine moderne de l'ouvrier.

Ceux sont les éditions chinoises qui à partir des années 40, contribueront à mettre en valeur les vêtements à travers les nombreuses ethnies, en plus de la propagande.

mandarins 

mandarins

élève

élève studieux, fin XIXème, gravure

Miao

vêtements ethniques

Le vêtement s'illustre le plus souvent pas un tissus ample rappelant l'iconographie de la Chine ancienne. Les couleurs et motifs assez vifs ajoutent à leur richesse, peut-être pour rappeler que la soie est souvent utilisée mais aussi que la couleur rouge est omniprésente le jour de l'An, et ce, même dans les chinatown, à l'étranger. Ce sont les accessoires qui donnent l'aspect identitaire.

L'illustration du vêtement répond aussi aux critères de mode. Dans les années soixante, le petit chinois illustré en France a de nombreux points communs avec les autres personnages que l'on retrouve dans les albums français

vu de Farnce, très années 60...

France années 60

VETEMENT ET SOCIETE

Si le vêtement "type" est peu définissable en général, il y a un vêtement associé à l'activité sociale :

Le noble avec plusieurs couches de vêtements amples, généreux et colorés (avec souvent un pinceau ou livre dans les mains) ; le paysan vêtu d'un simple pantalon, parfois d'une chemise ou tongs. Mais son chapeau pour accessoire et/ou outils le caractérise d'avantage. L'honnête homme avec des vêtements humbles, discrets, plutôt sombres mais propres. Seul l'homme vil est affublé de vêtements sales et déchrirés.

jeune héros

jeune héros aux vêtements sombres et simples...mais propres 

Le vêtement est d'autant plus mis en valeur dans les éditions propagandistes que les personnages sont eux même mis en scène, quitte à ne pas être crédibles : une position très artistique pour un simple acte, une pose devant un objectif imaginaire... Même s'il se vautre par terre, le héros garde des vêtements propres (voir art. propagande).

VETEMENTS ETHNIQUES ET DE PARADE

La Chine cumule tous les climats et de nombreuses ethnies, ce qui fait une grande variété de vêtements. Les éditions chinoises, "en langues étrangères" a mis en valeur ces vêtements, surtout dans les recueils de contes en apportant une grande importance aux détails. Cependant, toutes les ethnies ne sont pas représentées dans les ouvrages traduits. A cela s'ajoute des albums documentaires. "Sports en Chine" propose des sports adaptés aux régions, comme le cheval en Mongolie interieure. Les vêtements en sont le thème principal et le sport illustré pas forcément adapté...

sport et ethnie

saut en hauteur...

Dong

vêtements ethniques

L'illustration chinoise a eu sa période "Walt Disney". Des traits toujours précis et simples mais des couleurs pétantes et des vêtements très chinois dans l'esprit festif. C'est le cas pour les personnages merveilleux type déesse ou sorcière et leurs vêtements sont en rapport avec leur gentillesse ou méchanceté.

filles et héroïne

jeune fille sera t-elle résister au charme et aux mauvais conseils?

jeune fille

sage et belle déesse

Certains personnages sont omniprésents dans les histoires (voir art. identité). Ainsi, l'empereur, le soldat ou les arts martiaux sont souvent dessinés. Chen Jiang Hong entre autre est représentatif de ces dessins "traditionnels". Mais d'autres vêtements sont oubliés comme la culotte fendue des petits enfants.

medecin

médecin chinois vu d'Europe

culotte

culotte fendue

soldat

soldat

ACCESSOIRES ET MISE EN VALEUR

caracteristiques

une souris très chinoise...

accessoires3

ombrelle, chapeau, tongs, pull avec un panda...

accessoire 2

le détail dans le décors...

accessoire 1 

baguettes et coiffures asiatiques

C'est donc un vêtement ample et très coloré qui représente le plus souvent un chinois. Mais l'accessoire est le plus important. Ainsi, une simple ombre est reconnaissable par la forme du chapeau. Une natte (Trois monstres) ou un panda portant un service à thé (foufours reçoit Sé Pa Grave) peut remplacer le vêtement (voir art. "c'est quoi un chinois?"). Parmi les accessoires l'on trouvera entre autre l'ombrelle, l'éventail, les tongs. Mais c'est souvent quelques outils qui caractérisent le rôle social, le métier de l'individu, plus que le vêtement. Par exemple une petite table avec un necessaire à écirre.

Pour ce qui est de l'illustration plus actuelle, elle se caractérise par une image stylisée où l'accessoire est mis en avant. Sinon, le vêtement est sans importance : c'est l'objet qui est en évidence (le rêveur de bicyclette).

ombre

ombre chinoise

rêve vélo

le vélo, "héros" de l'histoire

bûcheron

une hâche pour symboliser l'activité...

chapeau

Y a t-il un asiatique?

stylé

accessoires/Petzi

des accessoirs pour symboliser la Chine et des vêtements très colorés

Tintin en Chine

Tintin illustre bien ces caractéristiques. Des Dupont en "pyjama bleu" et, pour les scènes en ville, les vêtements sont écrasés par le décors, surtout par des enseignes chinoises. Avec l'écriture, le cadre est tout de suite posé.

Chine d Hergé

Les nouveaux personnages, vu de France évoluant en Chine, semblent avoir des vêtements "passe-partout", assez décontractés. C'est leur cadre, comme exposé dans le cas d'Hergé qui caractérise le lieu.

modernité/vue de France

le détail du décors situe l'action en Chine (à Pékin) 

Certains jeunes illustrateurs chinois représentés dans les traductions en français minimisent le vêtement : le style du dessin prend le dessus, ou le vêtement est très international, seuls quelques détails peuvent laisser supposer que... Quant au chinois d'outre mer, il a une vision du chinois continental assez humoristique : dans "American born chinese", les jeunes asiatiques se singularisent par leur origine mais ils sont pourtant si proches des jeunes américains : même codes vestimentaires...

coiffure

vêtements quelconques pour ces chinois

chinois

étranger