L'HYGIENE

Que ce soit dans les rues de Paris, avec les râclements de gorge précédant un crachat, en Chine avec les les odorantes toilettes, l'hygiène est un sujet sensible...

mais il y a l'hygiène de vie, de santé, d'esprit... c'est un terme qui se décline différament selon que l'on soit occidental ou chinois :

L'HYGIENE : UNE EDUCATION

l'hygiène est une éducation : morale autant que dans un soucis de bien être. Elle se singularise par sa pratique en collectivité.

Apprendre : dans de nombreux albums, l'apprentissage à l'école est étroitement lié à celui de la propreté. Avec "Je suis de service aujourd'hui", dans la crèche où l'ambiance est digne d'une caserne militaire, l'on apprend avant tout l'ordre, la vie en collectivité. Se laver les mains est aussi important dans cette histoire que d'apprendre à lire et écrire.

Je suis de service 6

INSPECTION DES MAINS

Dans de "joyeux enfants" ou de bons enfants", des scènes d'école côtoient celles de la lessive ou de service rendu à un adulte. La fille apprend les tâches domestiques, le garçon aide le soldat.

dbe3

FAIRE UN BEAU DESSIN ET AIDER A TRANSPORTER L'EAU...

Dans "Nos petits amis", il y a trois rubriques : "un peu de propreté", suivi de "nous sommes studieux" et "aimons le travail"... encore ces thématiques associées. Mais là encore la distinction entre les activités est assez floue car laver les chaussures et faire le nettoyage ne semblent pas si différents, d'autant que, en l'absence de l'adulte (voir art. "propagande"), l'enfant se soustrait à celui-ci, s'acquittant de tâches revenant de principe à l'adulte. Lorsque celui-ci est présent, l'enfant est avant tout éduqué pour être soumis plus que dans une optique d'apprentissage de l'hygiène.

amis5

UN DES RARE PLAISIR... LE BAIN

amis30

NETTOYER

Lorsque l'enfant est en faute, il est puni mais reste seul face à son erreur. Dans "FangFang se fait soigner les dents", l'enfant mange des sucreries et ne se brosse pas les dents. Certes elle a mal aux dents, cependant ce n'est qu'un détail. Mais les dents se révoltent, sortent de la bouche pour donner des leçons de morale et d'hygiène...

Fangfang11

LES DENTS FUIENT LA BOUCHE

Fangfang15

"Le rêve d'une fillette paresseuse" voit une jeune fille studieuse punie, non parce qu'elle est une bonne élève biensûr mais parce qu'elle rechigne à effectuer les tâches ménagères.

La propreté est un aspect de l'éducaion : c'est valorisant.

vertueux

ETRE PROPRE : TOUT UN SYMBOLE

Ainsi, dans "ZOO" où chaque animal présenté est vertueux pour sa qualité, l'on trouve le travail du chameau, la faculté du hibou à manger les voleurs de grains... et le petit panda (raton laveur) qui aime la propreté. Plus surprenant en regard de cette illustration nous observons des enfants qui se lavent les mains!

zoo 37

AIMER LA PROPRETE...

zoo 36

Les mains, la lessive et les cheveux, trois thèmes très prisés.

toilette

Dans les ouvrages de propagande, le héros déclaré ou l'inconnu honnete porte des vêtements propres (voir art. "vêtements" et "propagande"). Le méchant, lui, est sale, lorsqu'il n'a pas en plus de vieux vêtements sombres.

Deux outils associé à la propreté sont indissociables de la symbolique identitaire : le balai avec de la paille ou du bois, les célèbres sceaux d'eau portés en équilibre aux extremités d'un bâton.

eau

LA PROPRETE COLLECTIVE

Au delà de l'idée d'une éducation collective, les habitudes culturelles persistent. Aller ensemble aux toilettes pour se donner du courage, faire de la gymnastique avant de travailler. L'eau n'est pas toujours privative et la lessive s'organise dehors ou su la place. On continue à se laver dans la rivière, tandis que nombreux petits métiers non qualifiés concernent la propreté comme ces vieilles femmes balayant leur bout de trottoir.

poubelles 

Faute d'une boutique, le coiffeur, le dentiste s'installent dans la rue, tandis que certains se rasent dehors pour profiter de la lumière ou d'un peu plus de place.

coiffeur

LA DIFFERENCE ENTRE LA BOUTIQUE ET LA RUE?

boutique

bain2

SE RASER AU BORD DE L'EAU...

kaiming

S'ajoutent certaines traditions comme le fait de tout nettoyer dans la maison avant le Nouvel An, où, très apprécié des occidentaux, de distribuer des petites serviettes bien chaudes dans le restaurant à la fin du repas...

seviettes

Si l'hygiène corporelle est importante, expliquée de manière détournée, comme le fait pour FangFang de se brosser les dents lui permet d'assister à la danse des fleurs rouges, elle a ses limites. Le corps humain, détaillé, ne peut évoquer un corps sexué. Avec Mao, la fille trouve sa place aux côté du garçon (voir art. "propagande"), partage les mêmes tâches comme la coûture, mais ne peut avoir une hygiène distincte. Dans "Questions about the human body", le fonctionnement du cops humain est expliqué au même titre que l'hygiène de vie. pour l'hygiène du corps, l'on aborde les ongles, ls cheveux... même pour la digestion, seul un enfant vu de dos assis sur le pot explicite le texte.

pot

He Zihong nous montre ce qui a amusé de nombreux occidentaux : des tout-petits avec une culotte fendu pour faire leurs besoins facilement et proprement. Mais, malgré un dessin classique, c'est l'auteur, chinoise, qui montre ce que l'occidental remarque à Pékin, et non un album chinois éducatif sur la propreté.

culotte

 

"En se lavant au bord de la rivière, il fut attiré par un groupe de poissons"...

Le cerf moucheté Ed. langues étrangères, 1983

"L'enfant du bananier grandit. Il aide souvent so père à faire le ménage"...

L'Enfant du bananier Ed. langues étrangères, 1987

"Zhuangzi" ed. du Dauphin, 1996

"Lola en Chine" A.Höglund Seuil, 2000

"Le rêve d'une fillette paresseuse"Chen JK Langues étrangères, 1962

"Le poste d'observation n°3" Ed. langues étrangères, 1972

"Capture d'un aigle"Houang Tcheng Ed. langues étrangères, 1977

"Kaiming le petit pêcheur chinois" Darbois D Nathan, 1957

"De joyeux enfants"Ju Zi Ed. du Dauphin, 1987

"La vie quotidienne en Chine Populaire" revue BT2 30 mars 1984

"Les enfants de la Chine" J BusuttilEd. A. Michel 1992

"Petite Wang et son amie" La Farandole, 1981

"Hong Yu" Ed. Langues étrangères, 1984

"Nos petits amis" Lin WT Ed. Langues étrangère, 1974

"Tchen Lo-Ming et sa famille" revue BT, 1959

"Les joyeux peits chinois" Ed. Piccoli1949

"Troub's en Chine" Ed. A Beaulet, 2006

"Linn Linn, la petite fille du restaurant chinois" Ed. Milan, 1996

"Ma vie à Pékin au fil des mois" Syros, 2003

"Questions about the human boy" Ed. Dolphin books, 1995

"Je suis de service aujourd'hui" Ed. en langues étrangères, 1966

"FangFang se fait soigner les dents" Ed. en langues érangères, 1980

"De bons enfants" Ed. en langues étrangères, 1974

"De joyeux enfnt" Ed. livres du Daphin, 1987

"ZOO", ed. en langus étrangères, 1980

"Nos petits amis" Ed. en langues "trangères, 1974

famille