OISEAUX

 

le prince promet de ne pas le tuer s'il le conduit au pays des paons...

ENTRE MYTHE ET REVE

 

la grâce de l'aigle

On ne peut parler d'oiseau sans penser au Phoenix, le roi des oiseaux. Chaque partie de son corps est un rappel de ses qualités dont la principale est celle liée à la justice : le Phoenix est souvent appelé pour régler les différents chez les animaux, et pas seulement chez les oiseaux. Il est respecté de tous. Nombreux contes abordent ce thème ("le moineau îvre", "les oeufs du passereau et du phoenix",...). Le phoenix est l'interlocuteur du dragon mais aussi du ciel, des Dieux (voir art.)

 

l'aigle fondant sur sa proie

Voler, maitriser les vents, aller au ciel : c'est le rêve des chinois qui seraient les inventeurs du cerf-volant (voir art.) : un oiseau appris à une petite fille à maitriser le vent en construisant un cerf-volant ("Jolie Lune et le secret du vent"). Les chinois admirent la grâce, la beauté du vol des oiseaux ; un jeune enfant découvre la boxe de l'aigle et tente de ressembler à cet oiseau. L'aigle est un membre à part entière des familles d'Asie centrale : un conte ("le berger et les aigles") relate une aventure qui lia à jamais l'homme et l'oiseau, comment ils ont combattu ensemble le vautour.

 

pour la récompenser de l'avoir soigné il lui apprendra à maitriser les vents

 


L'oiseau le plus grâcieux est certainement la grue, qui serait selon un sondage très officiel, l'emblême des chinois. Un célèbre conte relate qu'un pauvre vieillard a récompensé la générosité d'un aubergiste en peignant de magnifiques grues sur un mur de l'auberge ; il s'en est allé au ciel sur le dos de l'une d'entre elles...("le maitre des oiseaux" et ses nombreuses variantes). La grue est si belle qu'elle a été jalousée par d'autres oiseaux comme le héron ("la grue et le héron") : celui-ci lui blessa la tête et la souilla de boue dont il reste des traces sur la queue.

 

 

 

 

un pauvre homme peint des grues sur un mur

LES ATOUTS DE L'OISEAU

 

l'oiseau en cage...  Paris c'est un souvenir de Chine

 

sous le tissus, un oiseau en cage...

Un des clichés de la Chine (voir art.) est cette image que l'on a des jardins chinois : des vieillards écoutant leur oiseau en cage. De nombreux empereurs très riches ont essayé de s'approprier ce que leur fortune ne pouvait leur offrir : le chant des oiseaux ("Le rossignol de l'empereur de Chine", "l'oiseau magique", "le geai à l'épingle de jade"...). Mais le chant n'est pas leur seul atout : ils sont beaux...

 

des oiseaux très appréciés

 

l'empereur admire le chant du rossignol

 

La grue, emblême chinois

 

son chant est très apprécié...

 

BEAU ET FIER DE L'ETRE

Si le plus beau est le phoenix, d'autres oiseaux se targuent de l'être, au point d'avoir eu une bonne leçon pour les punir. Un des oiseaux les plus aimés et méconnus en occident car n'ayant pas les mêmes mérites est le corbeau : un modèle pour la famille chinoise, bienveillant, seul son cri annonce la mort... Autrefois il était magnifique, multicolore. Mais un jour, alors que la forêt pris feu, il ne supporta pas la beauté des flammes et se jeta dedans pour les punir : il en ressorti tout noir! D'autres oiseaux se trouvent si beaux qu'ils en sont ridicules, comme "l'oiseau rêveur" ; mais le plus orgeuilleux est certainement le paon qui pris son reflet dans l'eau pour un redoutable adversaire...

 

il se prend à rêver d'être le plus beau

 

le paon, très fier

 


Beaux, mythiques, les oiseaux ont une place d'honneur même si l'on retrouve dans les fables et autres contes, des oiseaux victimes de leur bêtise... Il est aussi une aide précieuse pour l'homme : l'aigle chasse et le cormeran pêche.

BIBLIOGRAPHIE

"Le berger et les aigles" Ed. en langues étrangères, 1990

"Capture d'un aigle" Houang Tchen Ed. en langues étrangères, 1977

"Contes chinois" Gründ, 2007

"Contes des peuples de la Chine" Flies France, 2002

"En Chine" Gautier J Arts graphiques, 1912

"Fables de la Chine Antique : aller dans le sens opposé" Liao Di Ed. en langues étrangères, 1985

"Fables de la Chine antique : le renard s'affiche avec le tigre" Zheng Ma Ed. des enfants, 1985

"Fables de la Chine contemporaine" Littérature chinoise (panda), 1996

"Le geai à l'épingle de jade" d'après le poème de Tchao-Lin Ed. en langues étrangères, 1964

"La grande montagne des contes chinois" Thierry F Rue du monde, 2008

"La jeune fille-paon" Ed. en langues étrangères, 1962

"Jolie Lune et le secret du vent" Sarno M H Père Castor, 2008

"Lin Lin la petite fille du restaurant chinois" Lecuyer N Milan, 1996

"Le maitre des oiseaux" Chen K Nord-sud, 2000

"L'oiseau magique" Ed. en langues étrangères, 1985

"L'oiseau rêveur" Ed. en langues étrangères, 1987

"Le paon orgueilleux" Ju Zi Ed. en langues étrangères, 1982

"Petit aigle" Chen J H Ecole des loisirs, 2003

"Petite plume apprend à nager" Jin Jin Ed. en langues étrangères, 1981

"Ping et Pong" C Freychet Ed. EGE, 1977

"Ping le petit canard chinois" Flack M Ecole des loisirs, 1985

"Pi-tuit et monsieur Li" Renaudin O Epigones, 1998

"La princesse des paons" Ed. en langues étrangères, 1986

"Le renard et la grue" Ed. du dauphin, 1988

"Le rossignol de l'empereur de Chine" Andersen H C Gautier Languereau, 2002