ALLER EN CHINE

ALLER EN CHINE... UNE AVENTURE !

Aller en Chine n'est pas un voyage comme un autre. C'est une aventure. Souvent, après de longues et périlleuses péripéties, le voyageur se retrouve bloqué à la frontière, qu'il s'agisse d'une douane ou d'une frontière naturelle comme la grande muraille. Cette distance est en rapport avec notre perception de la Chine mais aussi selon l'influence politique et commerciale de la France dans ce pays. Elle reste donc fluctuante.

Perception : l'identitée chinoise

L'illustration jeunesse s'est figée dans la Chine ancienne, non sans nostalgie, avec notamment de grands illustrateurs comme Chen Jiang Hong ou He Zihong. L'occidental aime à retrouver une certaine identité chinoise ne correspondant pas à la Chine moderne. Aussi, lorsque Lola décide de prendre l'avion pour se rendre à Pékin, elle est déroutée à son arrivée par une ville gigantesque, polluée et sale. Son voyage commence donc réellement à son arrivée à l'aéroport; en se mettant en quête d'un jardin chinois tel qu'elle se l'imaginait (1). Lorsqu'une maman se rend en Chine en avion de nos jours, c'est pour adopter un enfant : elle ne fait que l'aller-retour (2).

Le voyage se carcatérise donc par une époque. Paradoxalement, voyager au début du XXème siècle était bien plus facile qu'après Mao ou même de nos jours. Ainsi, selon J Gauvin (3) La Chine est un très vaste et très lointain pays (...) de nos jours on va en Chine comme ailleurs et les chinois eux-mêmes voyagent d'avantage'. A ce moment, les français sont présents en Chine. Mais Avec la fermetures des frontières, la Chine devient presque inaccessible. Tout d'abord, il faut traverser des pays peu touristiques ou politiquement sensibles. A. Rosensthiel l'évoque avec le transsibérien (4) où des enfants mettent de nombreux jours pour arriver à Pékin, après avoir traversé l'URSS et la Mongolie. La croisière Jaune (5) suscitera tous les fantasmes et développera le goût de l'aventure chez de nombreux jeunes lecteurs. Ainsi, certains héros vivent d'invraissemblables aventures et risquent leur vie pour s'y rendre comme Felix le chat (6): 'après de longues péripéties, Félix echappe au cuisinier chinois qui veut le faire cuire'. Lorsque Pierrot et Francette (7) voyagent en train sans difficulté, ils évoquent une curieuse frontière : ''Plus le transsibérien pénètre en Asie, plus la chaleur devient suffocante'. Même Tarzan (8) constate que la Chine est fermée par une gigantesque frontière : 'A perte de vue se déroulait un immense panorama de forêts, de champs et de montagnes dont une muraille de pierre semblait fixer la limite'. Quant à Nounouche (9), après de rocambolesques aventures, elle se fait attaquer par des brigands à la douane! En 2006, cela ne s'arrange pas : Petzi (10) utilisera un dragon, un ballon et même un sous-marin pour y aller! Mais le voyage réalisé, c'est une autre aventure qui commence et ce dès la douane avec la rencontre des indigènes (11) comme le constate Bibi Fricotin.

Dans le sens inverse, ce n'est pas mieux. Sortir de Chine -pour les chinois- est un rêve accessible depuis peu. Il fallait auparavant une autorisation pour circuler dans le pays. C'est ainsi que le voyage se poursuit ou commence aussi en Chine. Avec la route de la Soie (12), le voyage ne commence pas à la frontière et relier deux villes chinoises constituent une aventure, un long voyage. Il suffit d'observer des élèves sortir de l'école (13) pour apprécier l'organisation. Lorsque Pierrot et Francette quitte la Chine pour se rendre en Mongolie voisine, nous constatons que l'avion surmonte de nombreux obstacles pour quitter le pays (14) : 'Aller au pays des mongols était autrfois une véritable aventure' mais maintenant...'l'avion a survolé les cimes élevées, puis les déserts de terre craquelée et enfin de vastes étendues d'herbe verte'. B Baker le résume bien dans son livre (15) : 'Le Village aux infinis sourires ressemblait à une île très peuplée posée sur une mer de champs moutonneux. Cet isolement convenait parfaitement aux villageois. Le sol leur procurait de la nourriture dont ils avaient besoin, le troc leur permettait d'obtenir les rares biens qu'ils ne pouvaient obtenir eux-mêmes, et les nouvelles du monde leur parvenaient par la bouche des voyageurs de passage. Ils cultivaient allègrement le sol au rythme que leur imposait la Terre dans son voyage annuel autour du Soleil (...) Impossible pour eux d'imaginer que l'on puisse que l'on puisse quitter volontairement le village aux infinis sourires'.

Le romann qui a la faculté d'occulter l'illustration, n'est pas en reste. Il faut etre sorcier (16) comme Tom Cox ou utiliser des pouvoirs magiques (17) pour se rendre en Chine...ancienne. Sinon, le voyage est sous-entendu, le héros est rapidement rendu en Chine mais dans un contexte bien précis. Il n'est pas là pour faire du tourisme. Il s'agit de mafia, de gangs, de commerce... répondant à l'image que le lecteur se fait du pays, dans sa propre ville, à travers l'image véhiculée par les chinatown.

S'il est difficile actuellement d'imaginer la Chine proche, cela change. Déjà, à l'image des touristes chinois qui commencent à déferler en Occident, des héros viennent en France et le voyage, la distance se réduit. A nous, lecteurs, de fantasmer sur une autre Chine, même fausse mais plus moderne, plus accessible. Mais reste encore un problème bien français que l'on trouve déjà dans de vieux ouvrages...la langue! (18) : '-Où est le medecin? demanda le père' '-Il est en Chine' ' Les deux aînés se mirent à rire en disant :-Qui donc ira en Chine pour chercher ce savant, il faudrait au moins pouvoir le demander'

(1) "Lola en Chine" de Hoglund" Seuil, 2000

(2) "Mon bébé du bout du monde" Lewis Syros, 2001

(3) "En Chine" Gauvin J Société française d'impression (coll.bibliothèque de mes petits), 19-?

(4) "Paris-Pékin en transsibérien" Rosensthiel A Gallimard, 1980

(5) "La croisière Jaune" Bossard M P Les deux coqs d'or, 1966

(6) "Félix le chat et les chinois", 1937

(7) "Pierrot et Francette chez les chinois" Fontugne C, 1965

(8) "Tarzan et les chinois" Burroughs Hachette, 1939

(9) "Nounouche fait le tour du monde : l'Asie" ed. des enfants de France, 1949

(10) "Petzi en Chine" Hansen C, Casterman, 2006

(11) "Bibi Fricotin chez les chinois" soc. parisienne d'éd., 1911

(12) "La route de la Soie : un voyage en Chine d'autrefois" L.Krebs Hatier, 2006

(13) "Dessins d'enfants de la Chine nouvelle" Ed. des livres en langues étrangères, 1955

(14) "Pierrot et Francette chez les chinois" Fontugne C, 1965

(15) "Le Village aux Infinis Sourires" B Baker, 400 coups, 2001

(16) "Tom Cox et l'impératrice sanglante" Krebs F Seuil, 2001

(17) "Traquenard à Pékin" Quenot K A.Michel, 1998

(18) "Le médecin chinois" ed? 19-?

 

 

'Lola en Chine'

 

'Petzi en Chine'

 

'La route de la Soie'

 

'Le village aux Infinis Sourires'

 

'Paris-Pekin en transsibérien' l'arrivée à Pékin...

 

'Pierrot et Francette'

 

'Tarzan et les chinois'

 

'Dessins d'enfants'

 

'Nounouche en Asie' ...A la frontière chinoise

 

'Pierrot et Francette'

 

'Felix le chat' et la douane

 

'Felix le chat' ...où le cuisinier chinois a une idée de cuisine!

 

'Bibi Fricotin et les chinois'

Ce dossier se complètera par la suite...