LE TAILLEUR DE PIERRE

 

"LE TAILLEUR DE PIERRE"

A/ "Le voyage du tailleur de pierre" / "Contes des sages taoistes" Ed. Seuil, 2004
B/ "Le tailleur de pierre ambitieux" / "Contes de Chine" D Dufresne Ed. Vilo 2007
C/ "Le tailleur de pierres" / "Contes de Chine" Ed. Grund, 2007

Origine : conte zhuang

dscn4352.jpg

Histoire :
A/ Un tailleur est réputé pour son art de la taille. Un riche commerçant l'invite chez lui pour lui commader des marches pour son escalier de bois vermoulu. Le tailleur peut apprécier la riche demeure et constate que, malgré son talent il peine à faire vivre sa famille. Déprimé il visite un vieil hermite taoiste dans la montagne. D'un geste du vieux sage, le tailleur trouve la place du riche marchand. Il profite de sa nouvelle vie et, alors qu'il se promène dans le ville, il aperçoit une procession. Il s'agit du préfet confortablement instllé dans un riche palanquin. Ebloui, il en oubli de laisser le passage, ce qui lui vaut d'être puni. Il se dit alors qu'il aurait aimé être à la plce du préfet et, à cet instant, il se retrouve à sa place dans le palanquin. Sa vie est un rêve dans le palais du préfet. Mis il reçoit une convocation de l'empereur qui lui signifie avoir eu de nombreuses plaintes à son sujet et décide de l'envoyer combattre les barbares dans le nord... Le tailleur se dit qu'il aurait préféré être empereur! Devenu empereur, il laisse son entourage gérer la diplomatie et les affaires, profitant de son jardin impérial. Mais une terrible sécheresse lui fait comprendre que le soleil est plus puissant que lui. Il se retrouve ainsi sur l voûte céleste, maitre du monde. Il admire sa terre jusqu'à ce que des nuages lui cachent sa vue... Il devient alors nuage. C'est alors que le vent le malmène, le déchire... et à sa volonté devient souffle du vent. Il s'amuse alors à déraciner les arbres, soulever les toitures mis un obstacle lui fait front : une montagne. Il décide de devenir montagne. Il pense atteindre la perfection, l'immortalité. Mais il sent une démangaison a son pied : il s'agit d'un humain, un petit tailleur de pierre qui lui gratte le pied... Il reprend alors sa place de tailleur. Il contemple la montagne et rentre chez lui, heureux.

Cette version s'appuie sur le taoisme. Le tailleur espère devenir plus puissant que riche, voit d'avantage la beauté des biens des bourgeois plus que la fénéantise. Il rend visite à un vieux sage pour lui demander conseil.

dscn4346.jpg

B/ Ce sont les dieux du ciel qui entendent le tailleur et c'est sa demeure qui est transformée. Riche et méprisant, il refuse de s'incliné au passage d'un mandarin et est corrigé. Les dieux s'intéressent à lui et sa riche maison devient palais. lors qu'il veut s'approprier des jeunes femmes, il est fait prisonnier pr des paysans qui le corrigent, vnt de le libérer. Effrayé, il reste enfermé chez lui se disant que les paysans sont plus puissants que lui... Il se réveille paysan et l'histoire se poursuit...

dscn4344.jpg

C/ Dans cette version, le tailleur de pierre voit d'avantage la possibilité de ne plus travailler, de profiter du temps et de l'argent. Il ne demande pas conseil : c'est une nymphe qui l'entend et lui offre la richesse. Lorsque le fonctionnaire passe dans la ville, le tailleur n'est pas subjugué mais l'ignore tant il est accaparé par les somptuex mets qu'il mange. Devenu fonctionnaire, il constate que s'il est craint, il n'est pas le seul à pouvoir punir, donner des coups de bâtons. Il préfère alors n'être qu'un simple fermier dans la montagne et faire ce qui lui plait. Hors il ne peut maitriser le climat et lorsque le soleil tape trop fort, il ne peut rien faire. Il décide de devenir soleil, puis nuage, puis vent avant de devenir rocher. Lorsque quatre tailleurs de pierre veulent s'en prendre à lui, il veut redevenir tailleur de pierre... La nymphe li a précisé que ce serai sa dernière volonté. A force de travail, il devient riche et heureux.

dscn4347.jpg

COMPLICE DU TAILLEUR :

Dans la version A, le vieux sage écoute les malheurs du tailleur et, implicitement lui donne ce qu'il veut en lisant dns sa pensée.
Dans la version B, le tailleur ne demande rien mais les dieux s'amusent de lui.
Dans la version C, une nymphe lui offre ce qu'il veut et le met en garde pour son dernier souhait.

CHUTE DE L'HISTOIRE
A/ Le tailleur comprend la parole taoiste du vieux sage et profite pleinement de ce qu'il a.
B/ Le tailleur comprend que finlement être riche et puissant n'est pas de tout repos et préfère sa condition.
C/ Le tailleur échappe au burin des autres tailleurs, saisit sa dernière chance ; il deviendra riche à force de travail.

dscn4350.jpg

Si la morale de l'histoire est la même, chaque version propose une voie finalement différente d'y parvenir : la sagesse (A), la liberté (B) tandis que la version C précise que le travail permet de devenir riche.

CARACTERE DU TAILLEUR

A Il est avide de pocéder de belles choses, d'être plus puissant pour être libre et heureux.
B/C Il veut être riche pour être admiré, craint et passer son temps à profiter de la vie.

PARTICULRITES

Le soleil est un astre humanisé et vivre au dessus de la voûte céleste est un privilège réservé aux dieux et immortels.

Un conte aux multiples versions dans toutes les cultures.

On retrouvera un autre conte chinois proche : "la hâche d'or" ; l'un des plus connus reste "le petit poisson d'or" (russe).

dscn4343.jpg