FOU DE FLEURS

Il existe de nombreux contes sur la thématique des fleurs. Certains parlent des fleurs comme une folie, abordant les défauts et caprices des hommes.

Nous abordons ce thème avec six contes :

"EMPEREUR EN HERBE" / Demi (première éd. Henry Holt, 1990)

"L'ENFANT HONNETE" / adapt. Jiang Zhenli Les lives du Dauphin, 1988

"LA FLEUR DU MANDARIN" / Bahiyyih Nakhjavani Ed. Actes sud junior, 2009

"LE FOU DE FLEURS" : du recueil "Contes d'une grand-mère chinoise" /rec. et rac. par Y Feray Ed. Picquier, 2002

"LE FOU DES FLEURS" / Yveline Feray Ed. P Picquier, 2005

"LE ROI ET LA GRAINE" / Eric Maddern Bayard, 2009

 

Il y a trois versions assez différentes :

"EMPEREUR EN HERBE" (1), "L'ENFANT HONNETE" (2) et "LE ROI ET LA GRAINE" (3).

Il s'agit d'un vieil homme gouvernant le pays: n'ayant pas de descendance, il lui faut trouver son successeur. Comme il aime les fleurs, il convoque tous les prétendants au palais et leur distribue une graine. elui qui fera pousser la plus belle plante sera l'heureux élu. Un jeune homme paysan, pauvre mais doué dans ce domaine est frustré de ne pouvoir faire pousser la graine. Le jour J, tous se présentent au palais avec des fleurs plus belles les unes que les autres. Le jeune homme est le seul à se présenter avec un pot vide. Il est l'heureux élu car toutes les graines étaent grillées et c'est donc le seul à avoir été honnête!

 

 

 

PROTAGONISTE     HEROS     AUTRES PARTICIPANTS     QUALITES 

(1) empereur  ->  paysan  ->  enfants  ->  ruse, honnêteté

(2) empereur  ->  paysan  ->  enfants  ->  ruse, honnêteté

(3)  roi  ->  paysan  ->  chevaliers/soldats  ->  ruse, honnêteté

 

 

Pour ces trois versions, l roi ou empereur, vieux, gentil est aimé de son peuple. Il est rusé mais s'occupe surtout de son bien-être, de son jardin... Son successeu devra être rusé et honnête.

La différence est essentiellement sur la nature des participants : alors que ce sont des enfants qui se présentent à l'empereur, pour "le roi et la graine", seul le héros est un très jeune paysan ; les autres sont des soldats.

"LE FOU DE FLEUR" (4) et "LE FOU DES FLEURS" (5).

Il s'agit d'une verson chinoise assez différente :

 

Un vieux jardinnier ne vit que pour ses fleurs. Un homme puissant mais tombé en disgrâce se replie dans son village, près du jardin. Il veut se l'approprier mais le viel homme refuse. Il saccage le jardin. Une fée réparetous les dégâts. Le vieux jardinier décide de s'adonner à la religion et d'être moins égoiste.  L'homme puissant fou de rage décide de le trainer en justice pour sorcellerie. La fée influence la décision du juge et transforme le vieil homme en Immortel.

 

HEROS     PROTAGONISTES

Vieil homme  ->  Fée / Homme puissant

Dans cette version, il s'agit là encore de montrer sa générosité, sa sagesse. Les "concurents" sont méchants, puissants et avides de pouvoir, de pocession.

"LA FLEUR DU MANDARIN" (6)

Un mandarin ne vit que pour son jardin. Mais un jour, il hûme le parfum d'une fleur qu'il n'a pas. Il fait tout pour la trouver, interrogeant la lune pour l'aider. Celle-ci lui dit de regarder au-delà de son mur : il y trouve une pauvre fille pleurant dans un vieux pot d'où s'échappe le parfum convoité. Il lui propose de lui acheter le pot. La jeune fille le lui donne volontiers. Elle lui dit ensuite que pour rompre le sortilège, elle devait le donner à une personne consentante... Le mandarin se retrouve dans son jardin plerant toutes ses larmes dans le pot.

 

 

Dans cette version, nous retrouvons bien des caractéristiques des autres contes : un vieil homme, ne vivant que pour son jardin.

HEROS     PROTAGONISTES

mandarin  ->  jeune fille pauvre / Lune

GENTIL EMPEREUR ?

Ce viel homme (emprereur ou jardinier) est certes gentil, aimé ; mais c'est un homme qui ne se soucie pas des autres, il n'aime que ses fleurs.Comment peut-il alors dans "empereur en herbe" "l'enfant honnête" être aimé de son peuple, gouverner le royaume? Dans ces versions (1/2) il ne changera guère, si ce n'est pour assurer l'avenir de son jardin... Dans "le fou de fleurs", le vieux jardinier deviendra plus généreux, moins égoiste et croyant, tandis que le mandarin sera puni de sa folie de pocession en passant le reste de sa vie à pleurer. Si la sagesse, la ruse et l'honnêteté sont les qualités de ces premières versions, l'on peut se poser des questions : un homme sage et rusé aspire t-il à trouver un homme amoureux des fleurs et  honnête pour lui succéder... ou cherche t-il avant tout trouver un homme intelligent et fort pour protéger son peuple? Ne fait-il pas preuve d'égoisme et d'une grande égocentricité en faisant passer en premier l'avenir de son jardin?

 

 

 

CARACTERE     BUT RECHERCHE     CONSEQUENCE     QUALITES

gentil/égoiste  ->  protéger son oeuvre, trouver un successeur  ->  aucune  ->  ruse/honnêteté (1/2/3)

gentil/égosite  ->  protéger son oeuvre  ->  puni, devient mois égoiste  ->  générosité, sagesse (4/5)

égoiste  ->  pocession  ->  puni 

La "fleur du mandarin" est la version la plus basique : un homme riche et égoiste rêve de tout pocéder au prix de se priver de toute liberté ; il sera puni à vie. Le "fou de fleurs" ouvrira les yeux, récompensé en devenant un immortel ; quant à "l'empereur en herne/enfant honnête/roi et la graine", l'on en peut qu'éprouver un certain doute quant aux qualités de l'empereur/roi mais le jeune héros a au moins cetaines qualités.