KASHMIRA SHETH

RENCONTRE AVEC...

1344

Kashmira Sheth est née à Bhavnagar, dans l’état du Gujarat, dans l’ouest de l’Inde. Elle est allée dans une école Montessori à 3 ans et a vécu avec ses grands-parents jusqu’à 8 ans. Puis elle a rejoint ses parents à Mumbai ( Bombay ). Elle a passé son enfance bercée par les récits des épopées indiennes, le Ramayana et le Mahabarata. Ses livres préférés étaient les romans historiques, mais elle aimait aussi lire et écrire de la poésie. A 17 ans, elle est partie étudier la microbiologie à l’Université de l’Iowa, aux Etats-Unis, où son oncle était professeur. Elle a intégré, après ses études, les services de l’agriculture de l’état du Wisconsin. Quelques années plus tard, c’est en recevant une lettre dans laquelle son oncle évoquait son enfance qu’elle a pris conscience de la puissance d’évocation des souvenirs écrits, et décidé de se lancer. Les lectures dont ses filles adolescentes lui parlaient avec enthousiasme ont parfait son entraînement d’auteur pour la jeunesse. Depuis, elle a écrit quatre romans : Blue Jasmine ( 2004 ), Koyal dark, Mango sweet ( 2006 ), Keeping corner ( 2007 ), sa première traduction en français, et Boys without names. (source : Ecole des loisirs)
 
Rencontre avec Kashmira Sheth à propos de "GARCONS SANS MOMS" traduit en français à l'Ecole des loisirs.
51kgowd1prl sx326 bo1 204 203 200
 
Résumé :
Dans un petit atelier aux volets clos, six garçons s’installent pour la nuit. Ils ne se parlent presque pas. Ils n’osent pas. Ils ne connaissent même pas les prénoms les uns des autres, le patron l’interdit. Ils savent seulement qu’ils doivent se coucher tôt, et se mettre au travail avant l’arrivée du patron. Sinon, ils recevront des coups et seront privés de nourriture. 
Gopal est le dernier arrivé, et apparemment le seul qui songe à s’échapper. Sa famille a récemment quitté son village pour venir à Bombay dans l’espoir d’une vie meilleure. Ses parents ignorent qu’il a été enlevé et enfermé ici. 
Dans cette prison, le silence qui règne entre les garçons et le climat de délation entretenu par leur geôlier sont pires que les barreaux aux fenêtres. Gopal ne sait s’il parviendra à les briser. Mais si une solution existe, elle ne peut être que dans sa tête.(/Ecole des loisirs)
 
Nous découvrons en français votre roman "garçons sans nom". 

L'écriture a été un hasard ou était-ce important pour vous qui avez une formation univeritaire très différente?

We discover your novel "Boys without names" in French. Your university education is different from your writer's job : It was important for you to become a writer or is it a coincidence?

J'ai étudié la microbiologie et ai travaillé en qualité de scientifique durant de nombreuses années . Je me suis mise à écrire tard dans ma vie , mais ce ne fut pas une coïncidence . Depuis que je suis jeune, j'apprécie les histoires ; d'abord racontées par mes grands-parents, parents, oncles, tantes et, plus tard, j'en ai lu énormément, surtout dans ma langue maternelle, le gujarati, et certaines en hindi, en anglais. J'étais adolescente quand je suis arrivée aux Etats-Unis.
Lorsque j'ai commençé à lire avec mes enfants , j'ai réalisé que je voulais aussi partager mes propres histoires . Je pense que mon écriture découle de la volonté humaine profonde de se connecter avec les autres en partageant des histoires , notre humanité .
I studied microbiology and worked as a scientist for many years. I took to writing later in my life, but it was not a coincidence. Ever since I was young, I enjoyed stories, first told by my grandparents, parents, uncles, and aunts. Later, I read widely, mostly in my mother tongue of Gujarati, and some in Hindi and in English. I came to the USA as a teenager.
When I started reading with my children, I realized I also wanted to share my own stories. I think my writing stems from the deep human desire to connect with others by sharing stories, our humanity.
 
La force de votre livre est de raconter l'histoire de gens ordinaires, "sans nom" tout en les sublimant ; 
avez-vous raconté aussi des souvenirs à travers ces personnages?
The strength of your writing is to tell the life of very ordinary people while sublimating them ;
Did you tell souvenirs in this story?
"Garçons sans noms" nest pas fondé sur ma propre histoire . Il ya quelques scènes, comme le partage d'histoires et de dégustation de fruits amer, qui ont été écrites à partir de mes propres expériences , mais rien d'autre n'est inspiré de mon vécu.
Boys Without Names is not based on my story. There are some scenes in the story, like sharing stories and tasting the bitter neem fruit, that were taken from my own experiences, but mostly, the experiences were not my own
 
Vos livres parlent souvent de jeunes gens... pourquoi?
Your novels often talk about young people ... why?
J'ai commencé à écrire quand mes deux filles étaient jeunes ; je voulais partager mes expériences avec elles. J'ai écrit mon premier roman, Bleu Jasmine, sur la base de mon voyage d'immigrante.
Je me souviens aussi combien les livres, les films, etc. ont eu un impact sur ​​moi quand j'étais jeune. Ces histoires sont restées avec moi pendant une longue période, ce qui m'a donné envie de continuer à écrire pour et sur les jeunes.
I started writing when my two daughters were young and I wanted to share my experiences with them. I wrote my first novel, Blue Jasmine, based on my immigrant journey.
I also remember how much books, movies, etc. had impact on me when I was young. Those stories stayed with me for a long time, and that made me want to keep on writing for and about young people.
 
Pour "Garçons sans noms" :
Ces personnages sont assez complexes, comment ont-ils évolué dans votre écriture, comment est née cette histoire?
For "Boys without name" : These characters are rather complex, how did they evolve in your writing, how was born this history story?
L'histoire s'est portée au départ sur le personnage de Gopal, le jeune protagoniste. Plus tard, comme j'ai commencé à écrire sur les personnages de GC et Gros doigts, leurs caractères ont évolué. Je suis revenu et ai revu quelques fois chacun d'eux séparément. Pour que cette alchimie fonctionne entre eux, ils avaient besoin d'avoir leur propre histoire et un contexte

The story started mostly focused on Gopal, the young protagonist. Later, as I started writing about GC and Thick Fingers, their characters evolved. I did go back and revise a few times to make all the boys distinct from each other. For the story to have an organic feel, they all needed their own history and background.

 

La réaction des jeunes lecteurs de votre roman vous a t-elle surprise? 

The reaction of the young readers of your novel was a surprise to you?

Je n'ai pas été moins surprise que reconnaissants et humble face à leurs réactions. Il est très satisfaisant d'avoir de jeunes lecteurs qui grandissent dans des cultures et milieux sociaux-culturels très différents ; ils me disent qu'ils s'identifient à Gopal et ses amis .
I was not surprised as much as grateful and humbled by their reactions. It is deeply satisfying to have young readers who are growing up in vastly different cultures and socio-economical levels tell me that they identify with Gopal and his friends.
 
Cette histoire se termine bien. C'est un choix à cause du jeune public visé? Avez-vous fait le choix de vous adresser aux enfants dès le départ?
This history story ends well. It is a choice because of the aimed young audience? Did you choose to send to you to the children from the beginning?
"Garçons sans noms" a une fin pleine d'espoir, car il est destiné aux jeunes lecteurs. C'était une décision consciente.
Boys without Names does have a hopeful ending because it is intended for young readers. It was a conscious decision.
 
Vous décrivez dans un roman le voyage d'une jeune indienne vers les Etats-Unis. Est-ce autobiographique?
You describe in a novel the journey of a young Indian towards the United States. Is it autobiographical?
Oui , ces émotions vécues dans "Blue Jasmine" sont très inspirées de mon propre voyage. J'étais adolescente lorsque j'ai quitté l'Inde pour aller dans un collège américain.
Yes, Blue Jasmine’s emotional arc is very much taken from my own journey. I emigrated as a teenager from India to the US to attend college.
 
Vous parlez plusieurs langues ; est-ce poour vous une facilité pour écrire?
You speak several languages; is it for you an ease to write?
Avec "Garçons sans noms" vous entendez beaucoup de langues. Je voulais donner l'idée de la ville où les enfants ne sont pas familiers avec la langue (Mumbai). Il est des lieux où vous allez entendre de nombreuses langues parlées et je voulais en tenir compte dans mon écriture.
In Boys without Names you hear many languages. I wanted to give the feel for the city to children who are unfamiliar with Mumbai. It is a place where you will hear many languages spoken and I wanted to reflect that in my writing.
 
Quelles sont les histoires qui vous ont marquées?
What are the stories which marked you?
Je pense que chaque histoire que j'écris est une partie de moi, à certains égards. "Blue Jasmine" a été écrit à partir de ma propre expérience ; "Keeping corner" faisait partie de mon histoire familiale ; "Garçons sans noms" de la pauvreté que j'ai vu en grandissant et pour l' esclavage des enfants qui existe encore dans ce monde. Mes livres d'images reflètent également une partie de mes souvenirs d'enfance ou celle de mes enfants. Donc dans un sens, tous mes livres sont une partie de moi, mais "Blue Jasmine" ressemble le plus à ma propre vie.
I think each story I write is part of me in some ways. Blue Jasmine was taken from my own experience; Keeping Corner was part of my family history; and Boys Without Names from the poverty I saw growing up and for the child slavery that still exists in this world. My picture books also reflect part of my childhood experiences or that of my children. So in a way, all my books are part of me, but Blue Jasmine resembles my own journey the most.
 
A Paris les enfants ont la chance d'avoir un quartier indien, lire ce roman est une évidence. 
Est-ce facile pour les jeunes lecteurs de l'Iowa d'imaginer l'Inde avec votre roman?
In Paris the children have the chance to have an Indian area , reading this novel is obvious.
Is it easy for young American readers to imagine India with your novel ?
Je fais beaucoup de visites scolaires à travers les Etats-Unis. je sais maintenant que les jeunes lecteurs sont capables d'imaginer l'Inde. C'est la partie la plus gratifiante de l'écriture : partager des histoires et avoir des enfants qui me disent combien ils se soucient de ce qui arrive aux personnages. Ils s'investissent beaucoup dans mes personnages. C'est une expérience humaine, indépendamment des différences géographiques et culturelles qui nous relient tous .
I do many school visits around the USA, and from that I know that young readers are able to imagine India. This is the most gratifying part of writing and sharing stories—to have children tell me how much they care for the characters and what happens to them. To have them invested in my characters is important. It is part of the human experience regardless of geographic and cultural differences that connects us all.
 
Pouvez-vous nous parler de vos projets?
Can you speak to us about your projects?
Je travaille sur un livre pour les jeunes lecteurs de 7-9ans. Le jeune protagoniste est un élève de quatrième année qui aime faire des expériences intenses et des projets en se mettant en difficulté. Mon autre projet est un roman historique pour jeunes adultes se déroulant dans l'Inde de 1930.
I am working on a chapter book for young readers ages 7-9. The young protagonist is an intense fourth grader who loves doing experiments and projects and gets herself in trouble. My other project is a young adult historical fiction set in 1930 in India.
 
BiBLIOGRAPHIE
Publiés en France :
'"UN SARI COULEUR DE BOUE" Ed. Ecole des loisirs (medium), 2010
"GARCONS SANS NOMS" Ed. Ecole des loisirs (medium), 2014
 

Blue Jasmine (novel), Hyperion Books (New York, NY), 2004.

Koyal Dark, Mango Sweet (novel), Hyperion Books (New York, NY), 2006.

My Dadima Wears a Sari, illustrated by Yoshiko Jaeggi, Peachtree (Atlanta, GA), 2007.

Keeping Corner (novel), Hyperion Books (New York, NY), 2007.